Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario salue le deuxième rapport du Conseil du premier ministre pour l'amélioration des soins de santé et l'élimination de la médecine de couloir

Déclaration

Le gouvernement de l'Ontario salue le deuxième rapport du Conseil du premier ministre pour l'amélioration des soins de santé et l'élimination de la médecine de couloir

Ministère de la Santé

Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé, a publié la déclaration suivante pour saluer le deuxième rapport du Conseil du premier ministre pour l'amélioration des soins de santé et l'élimination de la médecine de couloir :

« Je suis heureuse et encouragée de constater que plusieurs des recommandations du Conseil s'harmonisent avec le travail important qu'effectue le ministère.

Nous bâtissons un système de santé intégré qui met les patients au cœur de leurs soins, appuyés par une solide équipe de fournisseurs. Nous avons récemment reçu plus de 150 candidatures pour des équipes Santé Ontario, dont des demandes de chaque région de la province. Ces équipes agiront comme une communauté de fournisseurs qui oriente les patients à chaque âge et étape de leur parcours en matière de soins de santé. Elles amélioreront l'accès aux services en tirant profit de la pleine puissance d'outils numériques sécurisés, notamment des dossiers de santé virtuels et des options de soins virtuels, et moderniseront les soins à travers l'éventail complet de fournisseurs.

Nous mettons aussi activement à jour les politiques afin de présenter une plus grande variété de soins de santé virtuels. L'utilisation de solutions numériques comme volet essentiel d'une stratégie en santé qui donne la priorité au numérique, notamment l'élaboration d'outils comme des visites virtuelles, l'accès en ligne aux dossiers de santé et des soutiens numériques pour les soins intégrés. Nous préparons également des mesures du système de santé qui s'harmonisent avec les engagements clés, comme l'élimination de soins de santé de couloir, et un solide cadre de données et de mesures pour la santé mentale et la lutte contre les dépendances.

Nous avons hâte de recevoir d'autres recommandations et avis du Conseil qui appuient notre vision à long terme d'un système de santé moderne, viable et intégré. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être