Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Aider les nouveau-nés dangereusement malades à accéder à un transport sécuritaire et rapide dans l'Est ontarien

Communiqué

Aider les nouveau-nés dangereusement malades à accéder à un transport sécuritaire et rapide dans l'Est ontarien

La province investit dans les services de santé de première ligne

Ministère de la Santé

OTTAWA — Chaque année, plus de 2 000 nouveau-nés dans la province doivent être transférés à un hôpital pédiatrique afin de recevoir des soins intensifs spécialisés. C'est pourquoi le gouvernement pour la population de l'Ontario protège ce qui compte le plus en aidant les patients les plus petits et les plus vulnérables à accéder à un transport salvateur afin d'obtenir le traitement dont ils ont besoin.

Aujourd'hui, Christine Elliott, vice-première ministre de la Santé, s'est rendue au Service paramédic d'Ottawa en compagnie de membres du Conseil des ministres et de députés de la région d'Ottawa afin d'annoncer plus de 420 000 $ pour une ambulance spécialement équipée et une équipe d'ambulanciers paramédicaux qui favoriseront un transport des nouveau-nés dangereusement malades plus sécuritaire et rapide dans l'Est ontarien.

Le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO) recevra également plus d'un million de dollars cette année afin d'appuyer une équipe hautement spécialisée et de s'assurer qu'elle est disponible 24 heures par jour, sept jours par semaine. Cette équipe peut comprendre des infirmières autorisées, des inhalothérapeutes et des néonatologistes hautement formés. L'équipe de transport du CHEO desservira les collectivités de Champlain, du Sud-Est et du Nord-Est de l'Ontario.

« Notre gouvernement protège ce qui compte le plus en s'assurant que les patients les plus vulnérables de l'Est ontarien peuvent accéder en toute sécurité aux soins salvateurs dont ils ont besoin, lorsqu'ils en ont besoin, a déclaré la ministre Elliott. Ce partenariat innovateur entre les ambulanciers paramédicaux et les hôpitaux aidera à réduire le temps nécessaire pour transporter un nouveau-né dangereusement malade d'un hôpital à un autre d'environ 19 pour cent et offrira des soins mieux coordonnés aux familles durant une période difficile. »

Voici comment les nouveau-nés à risque expérimenteront des soins mieux interconnectés : 

  • des ambulances avec du matériel essentiel à la survie, dont une civière et un système de chargement à assistance motorisée
  • la disponibilité de deux ambulanciers paramédicaux par transport 24 heures par jour, 365 jours par année
  • des transferts de patient améliorés qui sont plus sécuritaires et mieux coordonnés
  • une diminution du temps de transport entre les hôpitaux.

« Le Service paramédic d'Ottawa a participé à cet important partenariat avec le CHEO depuis 2016. Nous sommes fiers de faire partie de ce projet qui prodigue des soins de santé de calibre mondial à nos très jeunes patients, peu importe l'endroit où ils se trouvent, selon Myles Cassidy, chef du Service paramédic d'Ottawa. Depuis le lancement du programme, nous avons déployé l'équipe de transport néonatal du CHEO vers plus de 1 500 patients. Nous nous réjouissons de continuer ce programme grâce à l'investissement de la province. Ce programme est un exemple de la collaboration positive entre la province et les services paramédicaux municipaux. »

« Au CHEO, notre équipe de transport néonatal travaillait avec le Service paramédic d'Ottawa afin de s'assurer que les minuscules nouveau-nés qui ont besoin de nos soins avaient accès au matériel adéquat au moment opportun. Nous sommes très heureux que le gouvernement de l'Ontario prenne le modèle que nous avons créé et le déploie à l'échelle de l'Ontario, a expliqué Alex Munter, président et chef de la direction du CHEO. Nous sommes aussi reconnaissants de l'investissement annoncé aujourd'hui dans le CHEO, qui nous permettra d'engager le personnel infirmier et les inhalothérapeutes hautement spécialisés dont nous avons besoin pour garantir que notre équipe est disponible en tout temps. Ces professionnels qualifiés et bienveillants montent à bord d'ambulances, d'hélicoptères et d'avions pour aller chercher les patients les plus petits et les plus vulnérables du système de santé de l'Ontario afin de les ramener pour que les soins salvateurs qui leur sont nécessaires leur soient prodigués. »

Faits en bref

  • L’Ontario investit 6,8 millions de dollars pour soutenir un transport des nouveau-nés dangereusement malades plus sécuritaire et rapide partout dans la province. Cette somme financera cinq ambulances dotées de matériel spécialisé et une équipe d’ambulanciers paramédicaux.
  • Les quatre hôpitaux pédiatriques de l’Ontario qui soutiendront les ambulances spécialement équipées recevront également près de 5,8 millions de dollars cette année afin d’appuyer les équipes hautement spécialisées.
  • Les équipes des services médicaux d’urgence hautement spécialisées offrent du transport aux nouveau-nés dangereusement malades vers quatre établissements : le Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario, le Children’s Hospital du London Health Sciences Centre, l’Hôpital McMaster pour enfants et l’Hospital for Sick Children.
  • Sur les 140 000 nouveau-nés qui naissent annuellement en Ontario, plus de 2 000 ont besoin d’un transfert vers un niveau de soins plus élevé et 91 pour cent de ces transports ont lieu par ambulance terrestre.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être