Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario élargit le Programme de dépistage des maladies chez les nouveau-nés de l'Ontario

Communiqué

L'Ontario élargit le Programme de dépistage des maladies chez les nouveau-nés de l'Ontario

La province est désormais à la tête du dépistage néonatal au Canada grâce au nouveau test du risque de perte d’ouïe permanente

Ministère de la Santé

OTTAWA — Les facteurs génétiques et les infections sont les principales causes de la perte d'ouïe permanente chez les nouveau-nés et les jeunes enfants. C'est pourquoi le gouvernement de l'Ontario donne la priorité à la population et aux patients en continuant de concrétiser sa promesse de protéger ce qui compte le plus afin que les bébés de toute la province puissent obtenir un diagnostic et des interventions à un stade plus précoce afin d'améliorer leurs résultats en matière de santé.

Aujourd'hui, Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé, s'est rendue au Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO) en compagnie de Todd Smith, ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, et de Jill Dunlop, ministre associée déléguée au dossier de l'Enfance et à la Condition féminine, afin d'annoncer que le gouvernement élargit le Programme de dépistage des maladies chez les nouveau-nés de l'Ontario pour y inclure le test du risque de perte d'ouïe permanente.

« L'Ontario continue d'être un chef de file dans le dépistage des nouveau-nés et nous sommes fiers d'être la première province canadienne à ajouter le test du risque de perte d'ouïe permanente pour tous les nouveau-nés, a déclaré la ministre Elliott. Certains enfants ne naissent pas avec une perte d'ouïe permanente, mais le développeront durant leur petite enfance. L'ajout de ce dépistage des facteurs de risque fréquents d'une perte d'ouïe permanente permettra un diagnostic et une intervention plus précoces et, ce faisant, améliorera les résultats au chapitre de la santé des enfants de tout l'Ontario. Notre gouvernement protège ce qui compte le plus en s'assurant que les plus petits patients ont accès aux soins et au traitement appropriés au moment adéquat. »

Les services de dépistage néonatal sont offerts par le truchement de Dépistage néonatal Ontario et sont réalisés grâce au prélèvement d'un échantillon sanguin à partir d'une piqûre sur le talon de chaque nouveau-né de 24 à 48 heures après la naissance. L'ajout du dépistage du risque de perte d'ouïe permanente n'entraînera pas de prélèvement sanguin supplémentaire. L'Ontario offre également un dépistage universel de la surdité chez les nouveau-nés grâce au Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs et d'intervention précoce.

« Nous voulons donner aux plus jeunes Ontariennes et Ontariens le meilleur départ qui soit dans leur vie, a expliqué le ministre Smith. Cette collaboration entre le Programme de dépistage néonatal des troubles auditifs et d'intervention précoce et Dépistage néonatal Ontario est au premier plan du dépistage et de l'intervention précoces de la perte d'ouïe permanente chez l'enfant. Nous savons que plus nous agissons tôt, meilleurs seront les résultats pour les petits patients et leurs familles. »

« Nous savons que la perte d'ouïe non détectée peut retarder le développement du langage d'un bébé et entraîner des problèmes comportementaux et émotionnels plus tard dans sa vie, a continué la ministre associée Dunlop. Cerner les problèmes d'audition et y répondre de façon précoce entraînent de meilleurs résultats en santé et des manières plus efficaces de prodiguer des services. »

Le nouveau test du risque de perte d'ouïe permanente devrait être offert à compter du 29 juillet 2019 et identifiera chaque année environ 100 bébés de plus qui présentent, ou qui sont à risque de présenter, une perte d'ouïe.

« Depuis que le CHEO s'est vu confier la responsabilité de l'organisme Dépistage néonatal Ontario en 2006, nos médecins et notre personnel dévoués et hautement spécialisés ont dépisté près de 2 millions de bébés pour les aider à avoir la meilleure vie possible, a déclaré Alex Munter, président et chef de la direction, CHEO. Nous sommes heureux d'ajouter une autre corde à notre arc afin d'appuyer aussi le Programme ontarien de dépistage néonatal des troubles auditifs et d'intervention précoce en renforçant le dépistage de la surdité dans notre province. »

Faits en bref

  • Dépistage néonatal Ontario coordonne un système à l’échelle de la province qui dépiste tous les nouveau-nés pour un éventail de maladies et de troubles graves et traitables, avec plus de 145 000 dépistages annuellement.
  • Depuis la création de Dépistage néonatal Ontario en 2006, l’organisme a testé plus de 1,9 million de nouveau-nés et identifié plus de 2 500 bébés chez qui des maladies ont ensuite été diagnostiquées.
  • Le Programme ontarien de dépistage néonatal des troubles auditifs et d’intervention précoce identifie les bébés qui peuvent présenter, ou qui sont à risque de présenter, une perte d’ouïe. Depuis 2001, près de 2,5 millions de bébés ont été dépistés partout dans la province.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être