Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Protéger les jeunes des dangers du vapotage

Communiqué

Protéger les jeunes des dangers du vapotage

L’Ontario interdit la promotion des produits de vapotage à l’extérieur des boutiques spécialisées

Ministère de la Santé

L'Ontario adopte des mesures d'urgence pour s'attaquer au problème du vapotage chez les jeunes en interdisant la promotion des produits de vapotage dans les dépanneurs et les stations-service. À compter du 1er janvier 2020, la promotion des produits de vapotage dans les magasins de vente au détail ne sera permise que dans les magasins spécialisés dans les produits de vapotage et les magasins de vente au détail de cannabis, accessibles uniquement aux personnes de 19 ans et plus.

« Interdire la promotion des produits de vapotage dans les magasins de vente au détail aidera à empêcher que les jeunes soient exposés à la promotion et influencés par celle-ci dans les commerces de détail, a déclaré Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé. C'est là un des moyens que prend notre gouvernement pour protéger les jeunes en Ontario. »

Ces changements font suite à des consultations menées auprès d'intervenants — dont des experts, des collectivités et des familles concernés par le vapotage chez les jeunes et la promotion des produits de vapotage — ainsi qu'aux nouvelles recherches effectuées par des experts en santé qui indiquent que le vapotage est en hausse chez les jeunes ontariens.

« Vapoter n'est pas sans risque et les possibles effets à long terme du vapotage demeurent incertains, a ajouté la ministre Elliott. Alors que nous continuons de mobiliser les experts et les familles afin de circonscrire les autres mesures que nous pouvons adopter pour protéger nos jeunes, ce premier pas aidera à lutter contre l'augmentation alarmante du nombre de jeunes qui vapotent. »

La modification réglementaire alignera les règles relatives à la promotion en magasin des produits de vapotage à celles pour le tabac en vertu de la Loi de 2017 favorisant un Ontario sans fumée, harmonisant la législation de l'Ontario à celle de sept autres provinces canadiennes possédant des restrictions semblables.

Faits en bref

  • En vertu de la Loi de 2017 favorisant un Ontario sans fumée, les magasins de vente au détail qui ne sont pas des magasins spécialisés dans la vente de produits de vapotage (« magasins non spécialisés ») comme les dépanneurs et les stations-service peuvent actuellement faire la promotion des produits de vapotage, si la promotion respecte la Loi sur le tabac et les produits de vapotage (Canada).
  • La popularité du vapotage connaît une forte hausse, en particulier chez les jeunes. En seulement une année, de 2017 à 2018, il y a eu une augmentation de 74 pour cent du vapotage chez les jeunes canadiens de 16 à 19 ans (Hammond et coll., 2019).
  • Chose préoccupante, deux tiers des élèves qui vapotent utilisent des produits contenant de la nicotine (Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves, 2017).

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être