Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les hôpitaux de l'Ontario invités à adopter une approche planifiée pour réduire le nombre d'opérations chirurgicales non urgentes

Déclaration

Les hôpitaux de l'Ontario invités à adopter une approche planifiée pour réduire le nombre d'opérations chirurgicales non urgentes

Mesures visant à préserver les capacités compte tenu de l’augmentation des cas de COVID-19

Ministère de la Santé

TORONTO — Aujourd'hui, Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé, a publié la déclaration suivante sur les opérations chirurgicales et autres activités cliniques non urgentes :

« Depuis que nous avons appris l'existence de la COVID-19, l'Ontario a surveillé la situation avec diligence et pris des mesures décisives pour contenir la propagation de ce nouveau virus et s'assurer que le système de santé de la province est prêt à faire face à tous les scénarios. Nous devons également examiner attentivement la meilleure façon d'optimiser les ressources et déterminer l'ordre de priorité des services.

Après avoir consulté l'Association des hôpitaux de l'Ontario, et avec le soutien du Dr David Williams, médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, la province demande à tous les hôpitaux de poursuivre la mise en œuvre des plans de lutte contre la pandémie en réduisant soigneusement les opérations chirurgicales et autres activités cliniques non urgentes. Ce faisant, les hôpitaux peuvent préserver leur capacité, car le nombre de cas de COVID-19 continue de croître en Ontario.

Nous demandons aux hôpitaux de suivre trois principes directeurs dans la mise en œuvre de leurs plans de lutte contre la pandémie et leurs décisions relatives à leurs opérations :

  1. Appliquer un cadre d'éthique pour guider leur processus décisionnel;
  2. Prévenir la transmission à haut risque et la transmission occulte;
  3. Développer et préserver les capacités dans notre système.

L'approche que nous adoptons donnera aux hôpitaux la latitude nécessaire pour prendre des décisions en fonction des circonstances locales, tout en préservant la possibilité pour la province de recourir à une approche plus prescriptive si des données probantes justifient une telle mesure.

Je tiens à remercier une fois de plus tous les fournisseurs de soins de santé de l'Ontario qui travaillent sans relâche chaque jour pour protéger la santé et le bien-être des Ontariens ».

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être