Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario franchit une autre étape pour intégrer le système de santé

Communiqué

L'Ontario franchit une autre étape pour intégrer le système de santé

Ministère de la Santé

L'Ontario édifie des collectivités plus saines et sécuritaires en franchissant une autre étape pour éliminer les soins de santé de couloir et édifier un système de santé intégré et interconnecté. Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé, a émis aujourd'hui une ordonnance de transfert en vertu de la Loi de 2019 pour des soins interconnectés afin de transférer le Réseau Télémédecine Ontario (RTO) au sein de Santé Ontario, la nouvelle agence de santé de la province. Le transfert prendra effet le 1er avril 2020.

« Notre gouvernement élimine les cloisonnements au sein du secteur de la santé dans le cadre de notre plan pour éliminer les soins de santé de couloir et édifier un système de santé moderne, durable et interconnecté pour les générations actuelles et futures, a déclaré la ministre Elliott. Avec cette nouvelle agence de santé dotée d'une stratégie et d'une série de priorités, la province peut tirer profit des pratiques exemplaires et combiner l'expertise de l'ensemble des organismes de santé et maintenant du Réseau Télémédecine Ontario. En fin de compte, cela dotera les fournisseurs de soins de santé des outils, ressources et renseignements leur permettant de prodiguer des soins de qualité supérieure à la population ontarienne. »

Le transfert du RTO au sein de Santé Ontario préparera le terrain à de nouvelles approches qui donnent la priorité au numérique dans les soins de santé en Ontario et améliorera l'intégration et l'efficacité des soins virtuels à l'échelle du système de santé. En fonction des observations et de l'orientation données par Santé Ontario, le transfert des fonctions de financement, de planification et de coordination du système de santé des réseaux locaux d'intégration des services de santé (RLISS) est reporté à plus tard alors que la province continue de répondre activement à la COVID-19. Des plans seront faits pour transférer ces fonctions au sein de Santé Ontario à une date ultérieure.

« Maintenant plus que jamais, tout un chacun chez Santé Ontario est uni derrière un engagement à appuyer les fournisseurs de première ligne alors qu'ils continuent de prodiguer des services de santé de qualité supérieure à la population ontarienne, à l'endroit et au moment nécessaire, a expliqué Matthew Anderson, président et chef de la direction de Santé Ontario. À cette fin, nous mettons en pratique les connaissances collectives et les compétences essentielles de l'ensemble des personnes et des organismes qui sont transférés au sein de notre agence, ce qui inclura bientôt nos formidables collègues du RTO, dans tous les secteurs des soins de santé. »

L'Ontario a un plan exhaustif pour éliminer les soins de santé de couloir, ce qui comprend de faire des investissements et de mettre de l'avant de nouvelles initiatives autour de quatre piliers :

  1. Prévention et promotion de la santé : garder les patients aussi en santé que possible dans leurs collectivités et hors des hôpitaux.
  2. Les bons soins au bon endroit : lorsque les patients ont besoin de soins, s'assurer qu'ils les reçoivent à l'endroit le plus approprié, qui n'est pas toujours l'hôpital. Cela comprend d'accroître l'accès aux soins à domicile et en milieu communautaire.
  3. Intégration et cheminement des patients : mieux intégrer les fournisseurs de soins afin de s'assurer que les patients passent moins de temps à attendre dans les hôpitaux lorsqu'ils sont prêts à recevoir leur congé. Les équipes Santé Ontario joueront un rôle essentiel en connectant les fournisseurs de soins, favorisant ainsi l'élimination des soins de santé de couloir.
  4. Augmentant la capacité : créer de nouveaux lits d'hôpital et de soins de longue durée tout en augmentant les services communautaires à l'échelle de l'Ontario.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être