Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La province crée une nouvelle plateforme de données sur la santé pour aider à vaincre la COVID-19

Communiqué

La province crée une nouvelle plateforme de données sur la santé pour aider à vaincre la COVID-19

La nouvelle plateforme améliorera les activités de détection, de planification et d’intervention des chercheurs liées à l’éclosion

Ministère de la Santé

TORONTO — Le gouvernement de l'Ontario adopte des mesures pour améliorer la détection, la planification et l'intervention liées à l'éclosion de COVID-19. En consultation avec le commissaire à l'information et à la protection de la vie privée, la province crée une nouvelle plateforme de données sur la santé appelée PANTHR. Cette nouvelle plateforme conservera des données en santé sécurisées qui permettront aux chercheurs de mieux appuyer la planification et la réaction du système de santé, notamment le besoin immédiat d'analyser l'éclosion actuelle de COVID-19.

« Un meilleur accès à des données intégrées améliorera la modélisation et la recherche afin de déterminer comment évolue la COVID-19, en s'assurant que le personnel de première ligne est aussi préparé que possible durant cette période sans précédent, a expliqué Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé. Même si l'accès aux données est important, nous prenons toutes les mesures possibles pour nous assurer que la vie privée des patients est toujours respectée et que la population ontarienne est consciente de la manière dont les renseignements anonymisés peuvent être partagés. »

L'Ontario nommera un conseiller spécial pour la plateforme PANTHR et mettra en place une table ronde pour faire des recommandations sur les données et les politiques visant à favoriser l'abolition des obstacles pendant l'élaboration de cette plateforme.

Les renseignements recueillis dans la plateforme sécurisée aideront à abolir les obstacles de longue date et permettront aux chercheurs de faire des progrès dans les domaines suivants :

  • hausser la détection de la COVID-19;
  • découvrir les facteurs de risque pour les populations vulnérables;
  • prédire quand et où des éclosions peuvent survenir;
  • évaluer comment les mesures de prévention et de traitement fonctionnent;
  • identifier où distribuer l'équipement et les autres ressources.

« L'intégration des données à l'échelle de la province nous permettra de tirer efficacement profit d'outils, comme l'intelligence artificielle, pour mieux comprendre ce virus, la manière dont il se propage et les moyens les plus efficaces de le combattre, a dit Peter Bethlenfalvy, président du Conseil du Trésor. Ces observations très importantes signifieront que les partenaires de notre système de santé de calibre mondial ont un accès sécurisé à de meilleures données plus uniformes sur la population, ce qui améliorera la prise de décision en matière de soins de santé et favorisera nos efforts pour venir à bout de la COVID-19. La santé et la sécurité de la population ontarienne demeurent notre principal centre d'intérêt — il s'agit d'une autre mesure qui nous permettra de continuer à réaliser cet engagement. »

Lorsqu'elle sera lancée, la plateforme PANTHR donnera accès à des données anonymisées et intégrées des registres administratifs des services de santé financés par les deniers publics, notamment :

  • les demandes de paiement des médecins présentées au Régime d'assurance-santé de l'Ontario (Assurance-santé);
  • les demandes de remboursement de médicaments présentées au Programme de médicaments de l'Ontario;
  • les résumés de congé des séjours à l'hôpital et des visites au service des urgences;
  • les demandes de remboursement pour les soins à domicile et les soins de longue durée.

La plateforme PANTHR contiendra aussi des données cliniques provenant de registres spéciaux, comme le Système d'information sur les soins aux malades en phase critique (SISMPC), qui présente des rapports sur la capacité en matière de soins aux malades en phase critique, et des données cliniques extraites des systèmes d'information de santé publique, des hôpitaux, des laboratoires et des services d'imagerie diagnostique. D'autres données connexes peuvent aussi être ajoutées en fonction des besoins des chercheurs pour atteindre les objectifs liés à la COVID-19.

Consultez le site Web de l'Ontario pour en savoir plus sur la façon dont la province continue à protéger la population ontarienne de la COVID-19 ou pour faire une autoévaluation.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être