Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario continue de satisfaire les besoins en santé mentale durant la COVID-19

Déclaration

L'Ontario continue de satisfaire les besoins en santé mentale durant la COVID-19

Ministère de la Santé

Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé, Todd Smith, ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, Michael Tibollo, ministre associé délégué à la Santé mentale et à la Lutte contre les dépendances, et Jill Dunlop, ministre associée déléguée au dossier de l'Enfance et à la Condition féminine, ont publié aujourd'hui la déclaration suivante pour souligner la Semaine de la santé mentale :

« Durant cette période sans précédent en Ontario, plusieurs personnes font face à de grands problèmes en raison de l'éclosion de COVID-19. Cette année, durant la Semaine de la santé mentale, nous souhaitons accroître la sensibilisation autour d'un problème qui touche chaque année plus d'un million d'Ontariennes et d'Ontariens.

Notre gouvernement reconnaît que plusieurs Ontariennes et Ontariens vivent une anxiété accrue en raison de la COVID-19 et sont inquiets pour leur santé, la santé de leur famille et de leurs amis, et l'avenir de leur gagne-pain et sont angoissés du fait de l'isolement physique. Nous voulons aider tous ceux qui ont besoin d'aide. Nous avons donc adopté des mesures immédiates pour nous assurer que tout un chacun peut accéder aux soins de qualité supérieure qu'il s'attend à recevoir et auxquels il a droit.

Récemment, notre gouvernement a annoncé jusqu'à 12 millions de dollars en financement d'urgence pour améliorer immédiatement l'accès à des soutiens virtuels et en ligne. Cela donne un accès additionnel à des soins pour les personnes de toute la province et à des services particuliers pour nos héros de la première ligne.

Nous savons qu'il peut être stressant pour plusieurs personnes à l'échelle de la province de maintenir une distanciation physique. De la même manière qu'il est essentiel que la population ontarienne suive les avis de nos experts de la santé publique de rester à la maison et de maintenir une distanciation physique sécuritaire, il est également essentiel que nous continuions à offrir à tout un chacun l'aide nécessaire pour garder une bonne santé physique et mentale. Le secteur des services communautaires de santé mentale et de lutte contre les dépendances de l'Ontario travaille avec acharnement chaque jour pour continuer à prodiguer les services dont a besoin la population. Nous les remercions tous de leurs efforts et nous allons continuer à travailler en collaboration avec eux pour cerner d'autres possibilités d'investissements afin de nous assurer que l'ensemble des Ontariennes et des Ontariens ont accès à de l'aide.

Cette semaine marque aussi la semaine de la santé mentale maternelle et la semaine de la santé mentale des enfants, qui coïncident avec la Journée nationale de la santé mentale des enfants et des jeunes qui se déroulera le 7 mai. La santé mentale de tous les enfants et jeunes en Ontario revêt une grande importance. Nous avons donc récemment élargi des programmes, comme le programme Retrouver son entrain, et nous avons fourni une aide d'urgence à Jeunesse, J'écoute afin de mieux soutenir les enfants et les jeunes qui sont confrontés à des problèmes de santé mentale.

L'Ontario a lancé une Feuille de route vers le mieux-être : Plan d'élaboration du système de santé mentale et de lutte contre les dépendances de l'Ontario, qui trace une voie claire pour offrir à la population ontarienne l'accès à des soins et à des soutiens normalisés et de qualité supérieure dans les collectivités de toute la province. Alors que nous déployons ce plan, nous allons continuer d'écouter nos partenaires et de collaborer avec eux afin de nous assurer qu'il fonctionne pour tous les Ontariennes et Ontariens.

Nous sommes déterminés à créer un Ontario où tout un chacun est pleinement appuyé dans son parcours vers le mieux-être mental. Pendant que vous restez à la maison, nous vous incitons à rester en contact les uns avec les autres et à demander de l'aide si vous en avez besoin et si quelqu'un de votre entourage en a besoin. Même si nous ne pouvons pas être proches physiquement, nous sommes tous solidaires. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être