Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Protéger les enfants de l'Ontario atteints de la COVID-19

Déclaration

Protéger les enfants de l'Ontario atteints de la COVID-19

Ministère de la Santé

Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé, a publié aujourd'hui la déclaration suivante concernant la vascularite inflammatoire multisystémique, qui présentent des ressemblances avec la maladie de Kawasaki, chez les enfants et la COVID-19 :

« De récents rapports au Canada et à l'échelle internationale indiquent qu'il peut y avoir une hausse du nombre de cas de vascularite inflammatoire multisystémique, une maladie inflammatoire multisystémique rare, mais grave qui touche des enfants chez qui la COVID-19 a été diagnostiquée.

Même si le lien entre cette maladie inflammatoire et la COVID-19 n'est pas pour le moment confirmé, nous adoptons immédiatement des mesures pour mieux surveiller ce problème émergent afin que nous puissions réagir efficacement à la maladie et protéger la santé des enfants de l'Ontario.

En consultation avec le Dr David Williams, médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, nous avons mis à jour la définition de cas de la COVID-19 afin d'inclure la vascularite inflammatoire multisystémique comme une présentation atypique chez les enfants. Cela aidera les cliniciens à réaliser des évaluations cliniques de patients qui peuvent présenter des symptômes, notamment certains des patients les plus vulnérables, les enfants.

Voici certains symptômes associés à cette maladie : une fièvre persistante, une douleur abdominale, des symptômes gastro-intestinaux, y compris les nausées, les vomissements, les diarrhées, ainsi qu'une éruption cutanée. Les parents sont invités à communiquer immédiatement avec leurs professionnels de la santé si leurs enfants présentent ces symptômes.

Même si nous faisons preuve de vigilance pour surveiller toutes les situations pouvant être reliées à la COVID-19, de récentes données au Canada indiquent que la majorité des infections à la COVID-19 chez les enfants sont légères et ne nécessitent pas d'hospitalisation. Les moins de 19 ans représentent 5 pour cent des cas de COVID-19, et aucun décès d'enfant canadien n'a été rapporté.

Nous continuerons à évaluer l'évolution de la situation, notamment la façon de faire le suivi de cette maladie afin de nous assurer d'avoir accès aux données et aux renseignements appropriés pour soigner les jeunes patients. À mesure que nous approfondissons nos connaissances, nous déterminerons si des mesures supplémentaires sont nécessaires pour appuyer l'intervention que nous apportons à l'éclosion de COVID-19. Rien n'est plus important que la santé et le bien-être de toute la population ontarienne, en particulier de nos enfants. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être