Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La mise en place d'un service d'autobus express améliorera l'accès à l'Universié York

Communiqué archivé

La mise en place d'un service d'autobus express améliorera l'accès à l'Universié York

Ministère de l'Infrastructure

La mise en place d'un service amélioré de transport en commun desservant l'Université York s'est concrétisé aujourd'hui avec la cérémonie d'inauguration des travaux de construction d'un corridor d'autobus express entre la station du métro Downsview et l'Université.

L'honorable Jim Flaherty, ministre des Finances et ministre responsable de la région du Grand Toronto, au nom de l'honorable Lawrence Cannon, ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, de même que l'honorable George Smitherman, vice-premier ministre de l'Ontario et ministre de l'Énergie et de l'Infrastructure, l'honorable Jim Bradley, ministre des Transports de l'Ontario, M. David Miller, maire de Toronto, et le conseiller M. Adam Giambrone, président de la Toronto Transit Commission (TTC), ont participé à cette cérémonie.

« L'Université York est devenue un centre à croissance exceptionnelle et bouillonnant d'activité, ce qui entraîne des embouteillages qui s'aggravent progressivement », a dit le ministre Flaherty. « Nous savons tous que les travaux de conception et de construction pour le prolongement de la ligne de métro Spadina prendront du temps. Les six kilomètres additionnels de voies réservées aux autobus représentent toutefois une solution intérimaire à la fois pratique et efficace au problème de congestion. »

« L'infrastructure permettant d'offrir un service d'autobus express aux navetteurs, aux résidents et aux étudiants de la région du Grand Toronto est une priorité pour le gouvernement du Canada », a déclaré le ministre Cannon. « Au nom de notre gouvernement, je suis heureux d'inaugurer les travaux de construction qui permettront de faciliter l'accès à l'Université York. »

« Nous avons proposé des mesures qui apporteront à la province une prospérité économique accrue, de l'air pur et une croissance intelligente », a mentionné le ministre Smitherman. « Dans le cadre de notre collaboration avec nos partenaires fédéraux et municipaux pour la réalisation de projets d'infrastructure essentiels, nous ferons la promotion d'un système intégré favorisant une croissance et une gérance de l'environnement qui appuieront notre qualité de vie unique et notre succès économique. »

« À compter de l'été prochain, cette voie réservée aux autobus permettra aux étudiants et au personnel de l'Université de se déplacer encore plus rapidement qu'avant de Downsview à York. Ce n'est qu'une des améliorations qui seront apportées au transport en commun à Toronto et dans la province par le gouvernement McGuinty », a affirmé le ministre Bradley.

« Nous célébrons aujourd'hui les progrès qui peuvent être accomplis lorsque tous les ordres de gouvernement travaillent conjointement dans un seul et même but : réduire les gaz à effet de serre, stimuler le développement urbain et l'activité économique, et améliorer le réseau de transport en commun », a indiqué le maire, M. David Miller. « Dans ce corridor réservé aux autobus, un service d'autobus express fiable sera offert aux étudiants et aux autres usagers du transport en commun, là où un tel service est nécessaire. Je suis heureux de travailler avec nos partenaires du gouvernement fédéral et des provinces à mettre en place des options de transport plus rapide et plus écologique pour les Torontois. »

« Le service de la TTC continuera d'être amélioré grâce au partenariat conclu entre la province d'Ontario, le gouvernement du Canada et la Ville de Toronto, un partenariat qui nous permettra d'étendre notre réseau grâce à ce corridor de voies réservées aux autobus express », a dit le conseiller Giambrone. « Les usagers du transport en commun, en particulier les étudiants de l'Université York, qui étaient insatisfaits du service irrégulier et congestionné vers le campus, verront de véritables améliorations à la fiabilité du service sur lequel ils comptent, entre la station Downsview et l'Université York. »

Le projet de corridor d'autobus express, qui sera réalisé en deux phases, vise à faciliter l'accès à l'Université York. Dans le cadre de la première phase du couloir réservé aux autobus de l'Université York, on construira six kilomètres de voies réservées aux autobus à partir de la station de métro Downsview jusqu'au cœur de l'Université York. Pour la deuxième phase, on prolongera la ligne de métro Toronto York Spadina jusqu'au Vaughan Corporate Centre. On a commencé les travaux de construction de la première phase, et le projet du couloir réservé aux autobus sera terminé à temps pour l'année scolaire 2009-2010.

La contribution fédérale de 9,7 millions de dollars à la Ville de Toronto pour le projet d'autobus express provient du Fonds canadien sur l'infrastructure stratégique, qui appuie des projets d'infrastructure stratégique à grande échelle en vue d'améliorer la qualité de vie des Canadiens et de favoriser la croissance économique. Elle s'inscrit dans l'engagement global du gouvernement de verser 350 millions de dollars à la TTC et à la Ville de Toronto pour des améliorations au métro et à son infrastructure, à l'infrastructure du tramway et des voies qui lui sont réservées, aux autobus et à leurs infrastructures, et à la mise en place du système de la carte à puce PRESTO dans la région du Grand Toronto.

Comme pour toutes les contributions fédérales, le financement se fait sous forme de remboursement, et les fonds sont transférés une fois que l'entente de contribution est signée, que les coûts admissibles ont été engagés et que toutes les exigences du gouvernement fédéral ont été satisfaites.

La Ville de Toronto verse 18,4 millions de dollars à ce projet. Le financement provincial de ce projet a été prévu dans le Budget 2007, par l'entremise d'un paiement global unique pour couvrir les engagements envers la province dans le cadre du Fonds canadien sur l'infrastructure stratégique. La TTC a alloué une enveloppe de 9,7 millions de dollars en termes de financement provincial pour la réalisation de ce projet. Depuis 2003, l'Ontario a engagé plus de 2,7 millards de dollars pour aider la Ville de Toronto à améliorer et à étendre ses services de transport en commun. Ce montant comprend un financement de la taxe provinciale sur l'essence de près de 524 millions de dollars.

On trouvera ci-joint des documents d'information sur le Fonds canadien sur l'infrastructure stratégique, ainsi que sur l'utilisation par la Ville de Toronto des fonds fédéraux et provinciaux.

Ressources additionnelles

Partager

Sujets

Conduite et routes Environnement et énergie