Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario termine la cession de terrains pour la création du parc urbain national de la Rouge

Communiqué

L'Ontario termine la cession de terrains pour la création du parc urbain national de la Rouge

La province remplit son engagement de protéger 1 600 acres dans la vallée de la Rouge

ministère de l'infrastructure

Le gouvernement de l'Ontario a officiellement cédé à Parcs Canada des terrains d'une superficie de plus de 1 600 acres pour que ceux-ci soient incorporés au parc urbain national de la Rouge, le premier parc urbain de ce genre au Canada, situé au cœur même de la région du grand Toronto.

Cela a été annoncé aujourd'hui au parc urbain national de la Rouge par le ministre du Développement économique et de la Croissance, M. Brad Duguid (au nom du ministre de l'Infrastructure, M. Bob Chiarelli), et la ministre des Services aux Autochtones du Canada, Mme Jane Philpott.

Les terrains provinciaux occupent la partie centrale du parc, qui s'étend du lac Ontario à la moraine d'Oak Ridges.

Grâce à la cession des terrains provinciaux, Parcs Canada va pouvoir achever la création du parc, et les gens vont pouvoir jouir de ses nombreux avantages, notamment les sports de pagaie, la baignade, la randonnée pédestre, le cyclisme et même le camping de nuit. L'agriculture va continuer à jouer un rôle important dans le parc et y sera une activité protégée.

Le gouvernement de l'Ontario a toujours lutté pour que les milieux naturels du parc soient protégés, et il continuera à insister pour que la durabilité de l'environnement soit un facteur fondamental dans les décisions se rapportant au parc.

Le gouvernement provincial a aussi cédé les intérêts qu'il avait dans des terrains gérés par la municipalité de Markham et l'Office de protection de la nature de Toronto et de la région. La protection de ces terrains sera donc garantie pour les générations à venir.

Faits en bref

  • Quand le parc urbain national de la Rouge aura été créé au complet, il couvrira une superficie de 79,1 kilomètres carrés : une superficie 23 fois plus grande que celle de Central Park à New York et 19 fois plus grande que celle du parc Stanley à Vancouver.
  • Le parc comprend 1 700 espèces de plantes et d’animaux et certaines des meilleures forêts, zones humides et terres agricoles de la région.
  • On y a trouvé des signes d’une présence humaine remontant à plus de 10 000 ans, dont quelques-uns des villages et sites historiques autochtones les plus anciens du Canada que l’on connaisse.

Ressources additionnelles

Citations

Bob Chiarelli

« Pour favoriser des collectivités fortes et durables, il est essentiel de protéger les précieux espaces verts de la vallée de la Rouge. Grâce aux vastes terrains que nous avons cédés à Parcs Canada, des gens des quatre coins de l’Ontario et d’ailleurs vont toujours pouvoir s’adonner à de nombreuses activités de loisir au cœur même d’une grande ville. »

Bob Chiarelli

ministre de l’Infrastructure

Brad Duguid

« La cession par l’Ontario de terrains de plus de 1 600 acres pour l’agrandissement du parc urbain national de la Rouge va permettre de protéger pour toujours des espaces verts dans la région du grand Toronto. Nos terrains représentent un point de raccordement crucial pour que le parc puisse s’étendre du lac Ontario à la moraine d’Oak Ridges. »

Brad Duguid

ministre du Développement économique et de la Croissance, et député provincial (Scarborough-Centre)

« Ce transfert de terres par l’Ontario afin d’aider à achever le parc urbain national de la Rouge est un merveilleux cadeau à l’ensemble de la population canadienne. Je suis heureuse que l’intégrité écologique soit considérée prioritaire pour la gestion du parc urbain national de la Rouge tout en tout en offrant une certitude à long terme aux agriculteurs du parc. »

Jane Philpott

députéee de Markham-Stouffvile et ministre des Services aux Autochtones

Contacts Médias

Partager

Tags

Environnement et énergie Gouvernement Domicile et communauté Voyage et loisirs