Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario investit dans 16 projets de transport en commun dans la région de Waterloo

Communiqué

Le gouvernement de l'Ontario investit dans 16 projets de transport en commun dans la région de Waterloo

Les projets prioritaires se traduiront par des déplacements quotidiens plus sûrs, plus rapides et plus pratiques

Ministère de l'Infrastructure

KITCHENER — Le gouvernement de l'Ontario soutient les municipalités et facilite les déplacements des gens en investissant jusqu'à 60,7 millions de dollars dans de nouveaux projets d'infrastructure de transport en commun dans la région de Waterloo.

« Notre gouvernement est déterminé à bâtir une infrastructure qui améliorera la vie des gens partout en Ontario, a déclaré la ministre de l'Infrastructure, Laurie Scott. L'amélioration des réseaux de transport en commun crée des collectivités plus fortes, permet aux gens de passer plus de temps en famille et avec leurs amis, et fait en sorte que l'Ontario est ouvert aux affaires. »

La ministre Scott a annoncé aujourd'hui la soumission de 16 projets d'infrastructure de transport en commun prioritaires dans la région de Waterloo, dans le cadre du volet Transport en commun du Programme d'infrastructure Investir dans le Canada (PIIC).

« Ces projets aideront les gens dans la région de Waterloo à passer moins de temps en trajets quotidiens et plus de temps à faire les choses qu'ils aiment avec les personnes qui leur tiennent le plus à cœur », a déclaré Madame Scott.

Ces projets d'amélioration d'infrastructures incluent la modernisation d'environ 90 arrêts d'autobus, l'augmentation de la fréquence du service d'autobus desservant le Collège Conestoga ainsi que la construction du nouveau centre d'entretien des autobus de Grand River Northfield qui permettra l'expansion du réseau de transport en commun pour répondre à la demande croissante dans la région.

Les projets ont été transmis au gouvernement fédéral qui examinera leur admissibilité au programme PICC et prendra les décisions finales en matière de financement. La mise en œuvre de certains de ces projets pourrait commencer dès l'automne 2019.

« Nous sommes ravis de faire avancer ces projets. Ils devraient faire une réelle différence dans la vie des gens, a souligné la ministre Scott. Il appartient maintenant au gouvernement fédéral de les approuver. »

« L'Ontario tient sa promesse d'améliorer le transport en commun et collabore avec les municipalités à cette fin, a déclaré Caroline Mulroney, ministre des Transports. L'extension et l'amélioration des réseaux de transport en commun permettent de relier les personnes avec des emplois, et les entreprises avec des clients. »

Faits en bref

  • Grand River Transit (GRT) dessert Kitchener, Waterloo, Cambridge, Elmira, St. Jacobs et New Hamburg. Cette régie de transport en commun exploite plus de 50 itinéraires, qui représentent au total plus de 16 millions de kilomètres parcourus chaque année et plus de 19,7 millions d’usagers en 2017.
  • Le Programme d’Infrastructure Investir dans le Canada est un programme de 30 milliards de dollars sur 10 ans à coûts partagés entre le gouvernement fédéral, le gouvernement provincial et les administrations municipales. La part de l’Ontario pour chaque projet pourra atteindre 33,33 p. 100, soit 10,2 milliards de dollars, répartis en quatre volets : 1. Collectivités rurales et nordiques, 2. Transport en commun, 3. Infrastructures vertes, et 4. Infrastructures communautaires, culturelles et récréatives.
  • Le financement est alloué aux réseaux de transport en commun en fonction de la part de la municipalité ou des municipalités concernées dans le nombre total d’usagers de transport en commun en Ontario, selon les données de 2015 du Répertoire statistique du transport en commun au Canada de l’Association canadienne du transport urbain. Ce modèle de répartition des fonds a été établi par le gouvernement fédéral.
  • Ces projets font partie de la première série de demandes de financement présentées au PICC par des municipalités en dehors de la RGTH. La province examine d’autres demandes de financement de projets de cette série. La province fera des annonces à ce sujet prochainement. Des renseignements sur les nouvelles séries de demandes qui seront reçues seront communiqués le moment venu.
  • L’investissement combiné des trois paliers de gouvernement (fédéral, provincial et local) pour les 16 projets de transport en commun de la région de Waterloo transmis dans le cadre du volet Transport en commun s’élèverait à plus de 182 millions de dollars.
  • Le gouvernement a également transmis 15 grands projets liés au transport en commun pour la Cité de Toronto, la région de York et la Cité de London aux fins d’approbation par le gouvernement fédéral, ainsi que 144 projets d’infrastructure pour des routes, des ponts et des infrastructures de transports aérien et maritime dans le cadre du volet des infrastructures des collectivités rurales et nordiques.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« L’annonce d’aujourd’hui est un autre exemple de la façon dont notre gouvernement donne la priorité à la population et protège ce qui compte le plus. Le transport en commun relie les gens à leurs emplois, à leurs familles et à leurs communautés. Cet investissement de notre gouvernement — dans ces projets — sera d’une grande importance pour Cambridge, North Dumfries et la région de Waterloo dans son ensemble. »

Belinda Karahalios

députée provinciale pour Cambridge

« Les investissements majeurs dans l’infrastructure de transport en commun annoncés aujourd’hui aideront à connecter les familles et les collectivités dans la région de Waterloo. La soumission du projet de centre d’autobus de Northfield, la principale priorité de la région, montre que notre gouvernement est à l’écoute et prend les mesures nécessaires pour répondre à la demande croissante des usagers quotidiens des transports en commun à Kitchener et dans les cantons. »

Mike Harris

député provincial pour Kitchener-Conestoga

« J’ai moi-même été témoin de l’importance des infrastructures de transport en commun, comme en témoigne le succès rapide du système léger sur rail ION. La poursuite des investissements est vitale pour la croissance de la région de Waterloo, et l’annonce d’aujourd’hui par la ministre Scott réaffirme l’engagement de notre gouvernement envers un transport en commun fiable et durable à Cambridge, à Kitchener et dans toute la région de Waterloo. »

Amy Fee

députée provinciale pour Kitchener-South Hespler

« La région de Waterloo reconnaît le partenariat crucial avec les paliers supérieurs de gouvernement. Ces annonces tiennent compte des priorités locales et permettent à notre collectivité de répondre aux besoins de notre région en pleine croissance grâce aux investissements de la province. »

Karen Redman

présidente de la Région de Waterloo

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Conduite et routes