Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario facilite le déplacement des gens et des marchandises

Communiqué

Le gouvernement de l'Ontario facilite le déplacement des gens et des marchandises

La province a recommandé plus de 480 millions de dollars en projets d’infrastructure pour rendre les trajets plus sécuritaires et plus rapides

Ministère de l'Infrastructure

TORONTO — Le gouvernement de l'Ontario soutient les municipalités et déplace les gens au moyen d'investissements judicieux en transport en commun et en infrastructure de transport partout dans la province.

Au total, 350 projets ont été recommandés au gouvernement fédéral dans le cadre des volets des régions rurales et du nord ainsi que du transport en commun du Programme d'infrastructure Investir dans le Canada (PIIC), un programme décennal de financement de 30 milliards de dollars qui procure du soutien pour aider les municipalités à réparer ou à bâtir des infrastructures essentielles.

« L'Ontario tient sa promesse de veiller à ce que les gens puissent aller là où ils doivent se rendre de manière sécuritaire et efficace, a déclaré Laurie Scott, ministre de l'Infrastructure. Les investissements en infrastructure aident les entreprises à déplacer les marchandises et à livrer leurs services plus largement et plus efficacement. Et ils créent des emplois, aidant à faire de l'Ontario une province ouverte aux affaires. »

Jusqu'à présent, des investissements pour des routes, des ponts, des infrastructures aériennes et maritimes ont été recommandés au gouvernement fédéral par l'Ontario totalisent plus de 115 millions de dollars en financement provincial. Ils comprennent des investissements permettant d'effectuer des réparations essentielles ou de remplacer des routes ou des trottoirs dans de petites villes, ou de remplacer des ponts de première importance pour que des véhicules d'urgence circulent plus rapidement et conduisent des personnes vers la sécurité plus rapidement, ou d'ajouter des carrefours giratoires afin d'améliorer la fluidité de la circulation.

« Nos investissements permettront aux gens d'aller plus facilement au travail, à l'hôpital, dans un magasin ou de rentrer à la maison en toute sécurité pour retrouver leurs proches », a dit la ministre Scott.

Sans compter les investissements majeurs dans la région métropolitaine de Toronto et de Hamilton, les projets de transport en commun recommandés par l'Ontario jusqu'à présent totalisent jusqu'à 365 millions de dollars en investissements de la province. De tels investissements pourraient comprendre la construction de nouvelles installations d'entretien des autobus ou l'achat de nouveaux autobus pour permettre l'expansion du transport en commun afin de répondre à la demande grandissante dans une région.

« Ce gouvernement s'est engagé à bâtir des infrastructures qui améliorent la vie des gens partout en Ontario, a dit la ministre Scott. Un meilleur transport en commun crée des communautés plus fortes et fait gagner aux étudiants plus de temps pour poursuivre leurs études et trouver du travail, ce qui aide à faire de l'Ontario une province ouverte aux affaires. »

Les 350 projets présentés au gouvernement fédéral pour approbation finale du financement sont en cours d'examen de leur admissibilité en vertu du programme PIIC. Certains projets ont déjà reçu l'assentiment fédéral pour commencer.

Faits en bref

  • Le Programme d’infrastructure Investir dans le Canada est un programme d’infrastructure fédéral-provincial décennal de 30 milliards de dollars à coûts partagés entre le gouvernement fédéral, et les gouvernements provinciaux et municipaux. La part par projet de l’Ontario atteindra jusqu’à 33,33 pour cent ou environ 10,2 milliards de dollars répartis en quatre volets : 1. Régions rurales et du nord, 2. Transport en commun, 3. Environnement, 4. Infrastructures communautaires, culturelles et récréatives.
  • L’Ontario a recommandé 201 projets de transport en commun en dehors de la région métropolitaine de Toronto et Hamilton et cinq projets de transport en commun pour la Ville de Toronto et la région de York, ainsi que 144 projets de routes, de ponts et d’infrastructures aériennes et maritimes en vertu du volet Régions rurales et du nord.
  • Le volet Infrastructures communautaires, culturelles et récréatives ouvrira le 3 septembre pour une période de 10 semaines. Le volet Environnement sera lancé plus tard cette année.

Document d’information

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Conduite et routes Travail et emploi Régions rurales et du Nord