Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Des inspections éclair ciblent la sécurité sur les chantiers de construction

Communiqué archivé

Des inspections éclair ciblent la sécurité sur les chantiers de construction

Le gouvernement McGuinty s’est engagé à éliminer les accidents en milieu de travail

Suivant la constante volonté de l'Ontario de contribuer à la réduction des blessures sur les lieux de travail, des inspecteurs effectueront dès le mois d'août des contrôles « éclair » sur des chantiers de construction visant à éliminer certains risques pour la santé et la sécurité.

Les contrôles éclair cibleront les risques pour la santé et la sécurité sur les chantiers de démolition et de rénovation d'un bout à l'autre de la province. Les inspections ciblées sont un aspect important de Sécurité au travail Ontario, le nouveau plan en quatre ans de la province lancé en juin.

Les inspecteurs analyseront les tâches effectuées près du matériel sous tension électrique, les dangers potentiels liés aux produits chimiques et biologiques et les risques de chute et de blessures par impact du matériel sur les travailleurs. Ils s'attarderont également aux risques pouvant être à l'origine de ruptures structurales ou d'effondrements.

Les tâches d'inspection à venir porteront sur les aspects de la santé et de la sécurité suivants :

  • En août, des chantiers de démolition.
  • En septembre, les inspecteurs commenceront à se concentrer sur les dangers dans des entreprises industrielles où les travailleurs peuvent être exposés à des chutes.
  • En novembre les inspecteurs commenceront à se concentrer sur les dangers dans des entreprises industrielles où les travailleurs peuvent être exposés à des risques électriques.
  • Au début de l'année prochaine, les inspecteurs effectueront des contrôles dans des installations du secteur industriel qui emploient des chariots élévateurs à fourche et sur des chantiers de construction où l'équipement peut être une source d'accident pour les travailleurs.

Pour chaque infraction, le tribunal peut infliger une amende de 500 000 $ à une entreprise enfreignant la Loi sur la santé et la sécurité au travail. Les particuliers contrevenants s'exposent à une amende allant jusqu'à 25 000 $ ou douze mois d'emprisonnement, ou les deux peines.

L'assurance de la sécurité d'un plus grand nombre de travailleurs signifie une plus grande productivité de l'économie ontarienne et moins de pression sur le réseau des soins de santé.

Faits en bref

  • Le programme de conformité du ministère du Travail mis en œuvre du 1er avril 2004 au 31 mars 2008 a réduit le nombre d’arrêts de travail dus à des accidents en milieu de travail de 20 pour cent, ce qui représente plus de 50 000 incidents.
  • Cette baisse du taux annuel d’accidents a permis aux employeurs d’économiser environ 5 milliards de dollars en coûts directs et indirects au cours d'une période de quatre années s'achevant le 31 mars 2008.
  • L’Ontario emploie à temps plein 430 inspecteurs de la santé et de la sécurité au travail.

Ressources additionnelles

Citations

« La démolition et la rénovation représentent deux aspects des activités de construction souvent ignorés parce que nous sommes plus portés à remarquer les structures que l'on érige que celles qui sont démolies ou réparées. Le ciblage destiné à conformer ces lieux de travail nous aidera à atteindre notre objectif qui vise à éliminer les blessures au travail. »

Brad Duguid

ministre du Travail

Partager

Sujets

Gouvernement Travail et emploi Lois et sécurité