Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Inspections éclair : les milieux de travail industriels sont ciblés

Communiqué archivé

Inspections éclair : les milieux de travail industriels sont ciblés

Le gouvernement McGuinty s’est engagé à éliminer les accidents en milieu de travail

Le ministre du Travail, Peter Fonseca, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement de l'Ontario poursuivra ses efforts en vue de réduire les accidents en milieu de travail en s'attaquant aux dangers impliquant des chariots élévateurs à fourches et des appareils de levage en milieux de travail industriels en février 2009.

Les inspecteurs veilleront surtout à s'assurer que les employeurs inspectent les appareils de levage et les maintiennent en bon état, en faisant appel à des personnes compétentes pour manoeuvrer l'équipement et en s'assurant que celui-ci est utilisé dans un environnement de travail sécuritaire.

Pour chaque déclaration de culpabilité, le tribunal peut infliger une amende allant jusqu'à 500 000 $ à une entreprise enfreignant la Loi sur la santé et la sécurité au travail. Les particuliers s'exposent à une amende allant jusqu'à 25 000 $, jusqu'à douze mois d'emprisonnement, ou aux deux peines à la fois.

La présente initiative s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie Sécurité au travail Ontario de la province, annoncée le 23 juillet 2008. Le fait de garder plus de travailleurs en sécurité se traduit par une productivité accrue pour l'économie de l'Ontario et par une réduction du fardeau imposé au système de soins de santé.

Faits en bref

  • En tout, entre 1996 et 2008, il y a eu 10 308 accidents liés à un chariot élévateur à fourche ayant entraîné des interruptions de travail, soit une moyenne de 793 accidents par année, selon les données compilées par le Conseil de la santé et de la sécurité au travail de l’Ontario (CSSTO).
  • Le programme de conformité du ministère du Travail qui était en vigueur du 1er avril 2004 au 31 mars 2008 a permis de réduire le taux annuel d’accidents de travail de 20 p. cent, ce qui représente une diminution de plus de 50 000 accidents. Selon les statistiques du ministère, entre 2003 et 2007, 13 travailleurs sont décédés à la suite d’accidents industriels impliquant des chariots élévateurs, des chariots rétractables, des chariots élévateurs à fourches et des chariots tracteurs.
  • Grâce à la diminution du taux annuel de blessures avec interruption de travail, les employeurs ont évité pour environ cinq milliards de dollars en coûts directs et indirects au cours de la période de quatre ans qui a pris fin le 31 mars 2008. La réduction des blessures a également réduit le fardeau imposé au système de soins de santé, et une réduction du taux d’absentéisme des travailleurs équivaut à une productivité accrue pour l’économie de l’Ontario.
  • L’Ontario emploie à temps plein 430 inspecteurs de la santé et de la sécurité au travail.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Les chariots élévateurs à fourches et autres appareils de levage constituent une cause importante de blessure grave et de décès pour les travailleurs. Le gouvernement de l’Ontario et ses partenaires des lieux de travail se sont engagés à éliminer tous les accidents du travail, y compris ceux liés à ces appareils de levage. Les travailleurs et travailleuses ont le droit de revenir chaque jour sains et saufs chez eux, auprès de leur famille. »

Peter Fonseca

le ministre du Travail

Partager

Sujets

Travail et emploi Lois et sécurité