Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Inspections éclair axées sur les risques de troubles musculo-squelettiques

Document d'information archivé

Inspections éclair axées sur les risques de troubles musculo-squelettiques

Les inspecteurs du ministère du Travail chercheront à relever les dangers provoquant l'apparition de troubles musculo-squelettiques (TMS) dans les lieux de travail des secteurs de la construction, de l'industrie, des soins de santé et de l'exploitation minière, soumis aux lois provinciales, dans le cadre des inspections éclair axées sur l'exécution des règlements qui auront lieu en avril 2009.

L'intensification des contrôles s'inscrit dans la stratégie provinciale Sécurité au travail Ontario, lancée en juin 2008.

Les TMS sont des blessures ou des troubles des muscles, des tendons et des nerfs résultant de l'exposition à des facteurs de risque tels que des mouvements répétitifs, la préhension vigoureuse comme le soulèvement et le port d'objets lourds, les postures contraignantes et la vibration de l'équipement qui peut avoir un effet sur les os, les joints, les ligaments et les autres tissus mous.

Tous les lieux de travail comportent des risques de TMS. Ces derniers représentent 43 pour 100 de l'ensemble des lésions avec interruption de travail déclarées en Ontario. En 2007, ce taux se traduisait par les données suivantes.

  • plus de 35 000 travailleuses et travailleurs blessés;
  • une perte de plus de 1,2 million de jours de travail;
  • plus de 133 millions de dollars en coûts médicaux et de la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT).

CONTRÔLE CIBLÉ

De façon générale, le contrôle ciblé effectué dépend du lieu de travail à inspecter. Les inspecteurs examineront en particulier les tâches nécessitant l'utilisation des muscles pour exercer une force et soulever, pousser ou porter des objets. Les tâches à examiner seront déterminées en analysant les lieux de travail où les blessures et les risques de TMS sont très nombreux.

Les inspecteurs prendront des mesures correctives en cas de non conformité à la Loi sur la santé et la sécurité au travail et aux règlements s'y rapportant, notamment émettre des ordres ou porter des accusations en vertu de la Loi.

PRIORITÉS

Dans chaque secteur, les inspecteurs mettront l'accent sur les priorités suivantes :

  • Secteur de la construction : Les inspecteurs effectueront un contrôle éclair du secteur de la construction domiciliaire, surtout le domaine de l'installation de coffrages (structures dans lesquelles on coule du béton). Ils chercheront avant tout à relever les tâches connexes à risque telles que porter, installer et retirer des coffrages. Les inspecteurs évalueront également avec les employeurs du secteur les risques associés à l'utilisation d'outils à main vibrants.
  • Secteur des soins de santé : Les inspecteurs visiteront surtout les maisons d'accueil pour personnes âgées et de soins infirmiers. Ils examineront des tâches précises telles que soulever, déplacer et changer la position des résidents. Ils examineront également les politiques, les marches à suivre, la formation et les activités de supervision relatives à ces tâches. Les inspecteurs détermineront par ailleurs si les appareils et accessoires fonctionnels tels que l'équipement servant à soulever, à déplacer et à changer la position des patients sont bien entretenus.
  • Secteur industriel : Les inspecteurs visiteront surtout les établissements de vente d'aliments au détail (p. ex., les épiceries). Ils examineront en particulier les tâches exigeant la manipulation des produits, notamment la réception des produits, l'entreposage de ceux-ci sur les étagères, la facilité d'accès aux différents produits conservés dans les réfrigérateurs⁄congélateurs-chambres et le déplacement des produits dans l'ensemble d'un magasin. Les inspecteurs examineront en outre les postes de travail des caissiers. Ils passeront de plus en revue les politiques, les marches à suivre, la formation et les activités supervision reliées à ces tâches.
  • Secteur minier : Les inspecteurs détermineront si les foreuses de trous profonds, les foreuses à diamant, les foreuses de roches, les foreuses à béquille, les foreuses verticales, ainsi que le matériel connexe sont utilisés de façon sécuritaire. Ils examineront également les mesures adoptées pour réduire les risques associés aux outils à main vibrants.

SÉCURITÉ AU TRAVAIL ONTARIO

Les inspections éclair propres aux secteurs et aux dangers constituent un élément important de la stratégie Sécurité au travail Ontario. Aucun taux de blessure n'est acceptable dans les lieux de travail de l'Ontario.

C'est pourquoi Sécurité au travail Ontario cherche à :

  • améliorer la culture de la santé et de la sécurité des lieux de travail;
  • réduire le nombre de blessures et de décès liés au milieu de travail;
  • alléger le fardeau qui pèse sur le système de soins de santé;
  • éviter des coûts pour les employeurs et pour la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail;
  • uniformiser les règles du jeu pour les entreprises qui se conforment.

Partager

Sujets

Santé et bien-être Travail et emploi