Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les inspections éclair ciblent les coffrages à béton dans les chantiers de construction

Document d'information archivé

Les inspections éclair ciblent les coffrages à béton dans les chantiers de construction

Ministère du Travail

L'érection et le démantèlement des coffrages à béton dans les chantiers de construction sont l'une des principales sources de blessures avec interruption de travail en Ontario, qui représentent plus du double du taux moyen d'autres travaux de construction.

Les dossiers de la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail pour l'année civile 2008 démontrent que, dans toute l'industrie de la construction en Ontario, il y a eu 2,08 blessures ayant entraîné des interruptions de travail signalées pour chaque 100 travailleurs équivalents temps plein. Le taux pour les travaux de démolition et de coffrage était de 5,57.

Deux accidents mortels traumatisants cette année ont été attribués à des activités de coffrage dans des immeubles hauts.

Les inspections éclair du ministère du Travail, en août, cibleront les dangers liés à la conception, à l'érection et au démantèlement des coffrages utilisés pour le placement du béton.

Des chutes, des contacts avec des lignes à haute tension élevées, des affaissements d'excavation ou des coups ou des écrasements causés par du matériel ou de l'équipement ont été à la source de la plupart des blessures. Les inspections éclair seront principalement axées sur les dangers de chute et sur une approche « tolérance zéro » dans des situations où des travailleurs ne sont pas protégés par un système antichute.

Des ordres d'arrêt de travail seront délivrés en cas de danger imminent pour les travailleurs.

Lorsque les inspecteurs se trouvent face à des coffrages qui n'ont pas été inspectés et qu'il semble n'y avoir aucun risque immédiat pour les travailleurs, ils donneront un ordre de courte durée auquel l'employeur ou le constructeur devra se conformer.

Les inspecteurs seront guidés par une liste de contrôle de vérification, qui commence par les documents requis sur le chantier de construction. Les inspecteurs consigneront les contraventions et discuteront des craintes pour la sécurité des travailleurs avec les travailleurs ou leurs représentants.

Sécurité au travail Ontario

Parmi les critères d'identification déterminant quels lieux de travail seront inspectés, citons les taux de blessure et les coûts connexes, les antécédents de conformité, les dangers inhérents au travail, des événements ou incidents spécifiques (p. ex., blessures graves ou mortelles, ou violence), ainsi que la présence de travailleurs nouveaux ou vulnérables.

Les contrôles éclair adaptés à la nature des activités et des dangers sont un aspect important du programme Sécurité au travail Ontario. Il n'y a pas de taux de blessures acceptable pour les lieux de travail de l'Ontario.

C'est la raison pour laquelle Sécurité au travail Ontario vise à atteindre les objectifs suivants :

  • améliorer la culture de la santé et de la sécurité au travail;
  • diminuer le nombre des blessures et maladies dues au travail;
  • réduire le fardeau pesant sur le système des soins de santé;
  • éviter des coûts pour les employeurs et la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail;
  • donner une chance égale aux employeurs qui se conforment aux règles.

Sécurité au travail Ontario mise sur le succès remporté par le programme de conformité du ministère du Travail qui s'est déroulé pendant quatre ans, jusqu'au 31 mars 2008 et qui, l'année dernière, avait contribué à réduire de 20 pour 100 le taux annuel de blessures sur les lieux de travail.

En raison de la chute du taux annuel de blessures ayant entraîné des interruptions de travail, les employeurs ont évité environ cinq milliards de dollars de coûts directs et indirects pendant les quatre années du programme, qui a pris fin le 31 mars 2008. Environ 50 000 blessures ont été évitées. La réduction du nombre de blessures a également atténué les pressions exercées sur le système des soins de santé et amélioré la productivité dans les lieux de travail.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Travail et emploi Lois et sécurité