Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les inspections éclair des chantiers de construction ciblent les coffrages

Communiqué archivé

Les inspections éclair des chantiers de construction ciblent les coffrages

Le gouvernement McGuinty déterminé à éliminer les blessures au travail

Ministère du Travail

L'Ontario poursuit ses efforts en vue de réduire les blessures sur les lieux de travail en mettant l'accent sur les dangers liés à la conception, à l'érection et au démantèlement des coffrages utilisés pour placer le béton dans les chantiers de construction.

Pendant tout le mois d'août, les inspecteurs de la santé et de la sécurité au travail du ministère du Travail se concentreront sur un large éventail de dangers liés aux coffrages, dont notamment les conditions susceptibles de faire tomber des travailleurs, de les électrocuter, de leur causer des blessures dans les tranchées et les excavations, ou de leur faire subir des coups ou un écrasement par des véhicules ou du matériel. Les inspecteurs surveilleront également les problèmes ergonomiques.

Ils adopteront une approche « tolérance zéro » à l'égard des infractions aux règlements relatifs à la protection contre les chutes, à la pose de blindage et au travail près de lignes à haute tension.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la stratégie d'inspections éclair de la province, annoncée en juin 2008 et intitulée Sécurité au travail Ontario. Le fait de garder un plus grand nombre de travailleurs en sécurité se traduit par une productivité accrue pour l'économie de l'Ontario et par une réduction du fardeau imposé au système de soins de santé.

Faits en bref

  • Les coffrages et les démolitions dans les chantiers de construction représentent un taux de blessures avec interruption de travail qui est plus de deux fois et demie plus élevé que la moyenne du secteur de la construction en 2008, selon la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail.
  • Le programme de conformité du ministère du Travail, qui s'est déroulé du 1er avril 2004 au 31 mars 2008, a permis de réduire le taux annuel de blessures au travail de 20 pour 100, soit plus de 50 000 incidents.
  • En raison de la chute du taux annuel de blessures avec interruption de travail, les employeurs ont évité environ cinq milliards de dollars de coûts directs et indirects pendant les quatre années du programme, qui a pris fin le 31 mars 2008. La réduction du nombre de blessures a également atténué les pressions exercées sur le système des soins de santé et baissé le nombre de travailleurs en arrêt de travail, ce qui a permis d'améliorer la productivité de l'économie de l'Ontario.
  • Le ministère du Travail emploie 430 inspecteurs de la santé et de la sécurité au travail à temps plein.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Tous les travailleurs ont le droit de rentrer sains et saufs vers leurs familles, tous les jours. Nous sommes déterminés à éliminer toutes les blessures au travail, y compris les blessures causées par le travail lié aux coffrages à béton. »

Peter Fonseca

ministre du Travail

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Travail et emploi Lois et sécurité