Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les inspections éclair ciblent les dangers chimiques en milieu de travail

Communiqué archivé

Les inspections éclair ciblent les dangers chimiques en milieu de travail

Le gouvernement McGuinty est déterminé à éliminer les lésions professionnelles

L'Ontario poursuit ses efforts visant à réduire les lésions professionnelles en se concentrant sur les dangers relatifs aux produits chimiques utilisés dans tous les lieux de travail, particulièrement les piscines et les spas, les entreprises de nettoyage à sec, les ateliers de fabrication de produits métalliques et les établissements de soins de santé.

Au cours du mois de septembre, les inspecteurs de santé et de sécurité au travail du ministère du Travail accorderont leur attention aux dangers relatifs aux produits chimiques stérilisants (tels que le chlore), aux solvants servant au nettoyage à sec, aux fluides servant au travail des métaux et aux détergents.  Ils vérifieront que les travailleuses et travailleurs ont reçu la formation nécessaire pour travailler avec des produits chimiques qui pourraient poser un danger pour la santé s'ils ne sont pas utilisés correctement. Les inspecteurs s'assureront également que les produits chimiques sont rangés de façon sécuritaire et étiquetés correctement et que les dispositifs de protection comme des respirateurs et des bassins oculaires sont à la disposition et des travailleuses et travailleurs.

Les inspecteurs prendront les mesures d'exécution qui s'imposent en cas d'infraction à la Loi sur la santé et la sécurité au travail et ses règlements.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la stratégie provinciale Sécurité au travail Ontario, annoncée en juillet 2008. Le fait de garder un plus grand nombre de travailleuses et travailleurs en sécurité se traduit par une productivité accrue pour l'économie de l'Ontario et par une réduction du fardeau imposé au système de soins de santé.

Faits en bref

  • Le programme d'exécution de la loi du ministère du Travail, qui était en vigueur du 1er avril 2004 au 31 mars 2008, a permis de réduire le taux annuel de lésions professionnelles de 20 pour 100, soit plus de 50 000 incidents.
  • Conformément aux données de la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail, 23 789 travailleuses et travailleurs ont subi, durant une période de dix ans s'échelonnant de 1999 à 2008, des lésions avec interruption de travail reliées à l'exposition à des produits chimiques.
  • En raison d'une baisse du taux annuel de lésions avec interruption de travail, les employeurs ont économisé environ cinq milliards de dollars en coûts directs et indirects au cours des quatre années prenant fin le 31 mars 2008. Une réduction des lésions se traduit également par un allègement du fardeau imposé au système de soins de santé et un nombre moindre de travailleuses et travailleurs en arrêt de travail signifie une productivité accrue pour l'économie ontarienne.
  • Le gouvernement de l'Ontario emploie à temps plein 400 inspecteurs de la santé et sécurité au travail.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Les produits chimiques dangereux sont une réalité dans de nombreux lieux de travail, mais s'ils sont utilisés correctement ils ne devraient poser aucun danger. Nous sommes déterminés à éliminer toutes les lésions professionnelles, dont les lésions et les maladies liées à l'exposition aux produits chimiques. Les travailleuses et travailleurs sont en droit de s'attendre à rentrer chez eux chaque jour, sains et saufs. »

Peter Fonseca

ministre du Travail

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Travail et emploi Lois et sécurité