Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les pompiers vont bénéficier d'une assurance pour les maladies liées aux incendies

Communiqué archivé

Les pompiers vont bénéficier d'une assurance pour les maladies liées aux incendies

Le gouvernement McGuinty soutient les pompiers bénévoles et à temps partiel

L'Ontario prend des mesures pour permettre aux pompiers bénévoles et à temps partiel ainsi qu'aux inspecteurs sur les incendies, qui sont atteints de maladies liées aux incendies, d'être plus facilement admissibles aux prestations en vertu de la Loi de 1997 sur la sécurité professionnelle et l'assurance contre les accidents du travail.

La province a édicté un nouveau règlement qui présume que huit types de cancer, ainsi que des lésions cardiaques subies dans les 24 heures d'une intervention de lutte contre un incendie ou d'un exercice de formation, dont sont atteints ces travailleurs, seraient liés au travail, sauf si le contraire est démontré. La même présomption s'applique à l'heure actuelle aux pompiers à temps plein.

Le règlement s'appliquera aux pompiers bénévoles et à temps partiel ainsi qu'aux enquêteurs  sur les incendies du Bureau du commissaire des incendies de l'Ontario, qui remplissent certaines conditions et à des maladies diagnostiquées ou à des lésions cardiaques subies à compter du 1er janvier 1960.

Faits en bref

  • En Ontario, il y a près de 11 000 pompiers à temps plein, 19 000 pompiers bénévoles et 220 pompiers à temps partiel. On compte 46 enquêteurs sur les incendies du Bureau du commissaire des incendies de l'Ontario en service actif.
  • Une modification à la Loi de 1997 sur la sécurité professionnelle et l'assurance contre les accidents du travail a reçu la sanction royale le 4 mai 2007. Elle permet au gouvernement de prendre des règlements au sujet des pompiers à temps plein, à temps partiel et bénévoles, ainsi que des inspecteurs sur les incendies.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Nous sommes déterminés à assurer un traitement équitable pour tous les travailleurs blessés. Les pompiers mettent leur vie en danger tous les jours pour sauver nos habitations, nos commerces et nos vies. Ce règlement veille à ce que le système d'assurance contre les accidents du travail de l'Ontario traite équitablement tous les pompiers et leurs familles, surtout dans des moments difficiles. »

Peter Fonseca

ministre du Travail

« Les pompiers de l'Ontario méritent notre reconnaissance éternelle et notre soutien pour le travail qu'ils effectuent. Une loi présomptive est un moyen de plus de témoigner notre soutien aux hommes et aux femmes qui sacrifient leur santé pour protéger la nôtre. Ce fut un grand honneur pour moi de collaborer avec tous les intervenants en vue de franchir ce jalon. Je suis sûr que les pompiers dormiront plus profondément désormais. »

Dave Levac

député de Brant

« L'Ontario Association of Fire Chiefs est ravie que le gouvernement de l'Ontario étende la portée du règlement pour inclure les pompiers bénévoles et à temps partiel ainsi que les inspecteurs sur les incendies. Cette mesure tient compte des dangers auxquels le personnel de lutte contre les incendies est confronté dans ses fonctions de protection de la population ontarienne. »

Richard Boyes

président de l'Ontario Association of Fire Chiefs

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Travail et emploi Lois et sécurité