Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Inspections éclair : les engins miniers mobiles sont ciblés

Bulletin archivé

Inspections éclair : les engins miniers mobiles sont ciblés

Le gouvernement McGuinty est résolu à éliminer les blessures liées aux travaux miniers

Dans le cadre des efforts qu'il déploie pour rendre les lieux de travail plus sécuritaires, le gouvernement de l'Ontario va cibler les dangers associés aux engins mobiles dans les mines à ciel ouvert et souterraines.

Les inspecteurs du ministère du Travail se rendront sur les lieux de travail miniers en juin 2010, pour renforcer l'exécution des règlements. Ils vont vérifier si les engins mobiles (camions, tracteurs, bennes basculantes, appareils de forage, etc.) sont examinés régulièrement, sont maintenus en bon état et subissent une analyse de leurs gaz d'échappement.

Les inspecteurs du ministère vont également vérifier si les engins mobiles sont débranchés de leur source d'alimentation et si l'alimentation est verrouillée lorsqu'ils subissent des travaux d'entretien ou de réparation.

Les inspections éclair s'inscrivent dans la stratégie provinciale Sécurité au travail Ontario. Lorsqu'on garantit la sécurité d'un nombre accru de travailleurs, on augmente la production de l'économie ontarienne et réduit les contraintes exercées sur le système de santé.

Faits en bref

  • Vingt-six des 74 incendies survenus dans les mines souterraines en 2008 ont été causés par des engins mobiles dangereux.
  • Au cours des 10 dernières années, il y a eu 31 incidents reliés à des collisions, à des quasi-collisions ou à des dommages causés par des engins mobiles dangereux. De ce nombre, 28 ont eu lieu dans des mines souterraines.
  • Le gouvernement de l'Ontario emploie à temps plein 430 inspecteurs de la santé et de la sécurité au travail, dont 20 inspecteurs qui se concentrent à temps plein sur les travaux miniers.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Le gouvernement de l'Ontario et ses partenaires en matière de sécurité sont déterminés à éliminer toutes les blessures professionnelles, dont celles dans les mines et les exploitations minières. Les travailleuses et travailleurs ont le droit revenir sains et saufs à la maison après une journée de travail. »

Peter Fonseca

ministre du Travail

Renseignements pour les médias

Partager