Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Rendre les chantiers de construction plus sécuritaires

Communiqué archivé

Rendre les chantiers de construction plus sécuritaires

Les inspections éclair du gouvernement McGuinty aident à réduire les risques de chutes

L'Ontario prendra des mesures supplémentaires pour améliorer la sécurité des travailleurs et travailleuses sur les chantiers de construction en multipliant les activités d'application de la loi et en améliorant la sensibilisation aux mesures de sécurité.

L'Ontario mettra de nouvelles mesures en oeuvre pour améliorer la sécurité sur les chantiers de construction, dont les suivantes :

  • des mesures d'application de la loi strictes qui visent les contrevenants récidivistes et qui permettent de fermer les chantiers de construction lorsque la vie des travailleurs et travailleurs est en danger;
  • une attention accrue à la formation et la supervision des travailleurs et travailleuses durant les inspections;
  • une campagne publique, mise en oeuvre avec ses partenaires de santé et de sécurité, pour mieux sensibiliser le public à l'application de la loi et à la sécurité et ce, dans différentes langues;
  • la mise en place d'une ligne téléphonique sans frais pour les travailleurs et travailleuses et le grand public, qui leur permettra de signaler les pratiques de travail qui semblent dangereuses.

Dans le cadre d'une campagne éclair d'application de la loi d'une durée de trois mois qui ciblait plus de 2 800 chantiers de construction, les inspecteurs du ministère du Travail se sont concentrés sur les entreprises à risques élevés. Ils ont décelé de nombreuses infractions liées à l'absence ou à la mauvaise utilisation de garde-corps, d'échafaudages et de dispositifs de protection contre les chutes.

Un comité d'experts dirigé par Tony Dean prendra également ces résultats en compte et formulera des recommandations sur un certain nombre de questions en matière de sécurité au travail, dont des modifications réglementaires possibles à la Loi sur la santé et la sécurité au travail de l'Ontario.

Faits en bref

  • Les infractions les plus courantes détectées durant les inspections éclair visaient les garde-corps, les échafaudages volants, les dispositifs de protection contre les chutes et la formation des travailleurs et travailleuses.
  • Depuis 2005, l'Ontario a doublé le nombre d'inspecteurs de la santé et de la sécurité au travail, portant le nombre total à 430.
  • Depuis le lancement de Sécurité au travail Ontario en 2008, les inspecteurs du ministère ont mené plus de 130 000 inspections proactives sur le terrain, donné plus de 200 000 ordres de conformité et entrepris 18 campagnes éclair d'application de la loi.
  • Les membres du public peuvent composer le 1 877 202-0008 s'ils observent dans un lieu de travail quelconque une pratique de travail qui pourrait être dangereuse.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Les résultats de cette campagne exhaustive sont un appel à l'action. Nous ne pouvons absolument pas nous tenir à l'écart pendant que la sécurité des travailleurs et travailleuse est compromise. Il s'agit d'une responsabilité partagée et je mets donc au défi les employeurs, les syndicats et les travailleurs et travailleuse pour faire en sorte que chaque personne revienne à la maison saine et sauve après une journée de travail. »

Peter Fonseca

ministre du Travail

« Il s'agirait d'une double tragédie si nous ne nous penchions pas sur les améliorations à apporter dans l'industrie de la construction pour prévenir les décès liés aux chutes. J'appuie fortement les mesures que le ministre Fonseca a présentées pour assurer la sécurité sur les chantiers et améliorer les protections visant les travailleurs et travailleuses de la construction. Il est dans l'intérêt de toutes les parties que nous nous penchions adéquatement sur les risques de chutes. »

Ian Cunningham

président, Council of Ontario Construction Associations

« On peut prévenir les décès causés par les chutes par la formation, l'approvisionnement et l'utilisation d'un meilleur équipement, la supervision proactive et de strictes mesures d'application de la loi. Nous ne serons satisfaits que lorsque les travailleurs et travailleuses de la construction et tous les autres travailleurs auront les protections qu'ils méritent. »

Patrick Dillon

directeur administratif, Provincial Building and Construction Trades Council of Ontario

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Travail et emploi Lois et sécurité