Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Inspections éclair en juillet : les puits et les carrières sont ciblés

Document d'information archivé

Inspections éclair en juillet : les puits et les carrières sont ciblés

Ministère du Travail

En juillet, les inspecteurs miniers mèneront des inspections éclair des puits et des carrières partout en Ontario.

Cette campagne d'intensification d'exécution de la loi s'inscrit dans la stratégie de la province Sécurité au travail Ontario lancée en juin 2008.

Les inspecteurs se concentreront sur les risques relatifs au broyage et au criblage des roches et minerais ainsi qu'au convoyage de ces matériaux d'un endroit à l'autre aux puits et aux carrières. Ces risques peuvent menacer la santé et la sécurité des travailleurs de mines de surface.

Les agrégats - composés de pierres, de sable et de gravelle - sont extraits de milliers de puits et de carrières en Ontario. Ces matériaux servant à la construction de routes et de bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels.

Depuis 2000, huit travailleurs ont perdu la vie dans les puits et les carrières en Ontario. Parmi eux, deux travailleurs sont décédés en raison des procédés de broyage, de criblage et de convoyage.

Pendant cette même période, 60 travailleurs ont subi de graves blessures dans les puits et les carrières. Quatre travailleurs ont été blessés en raison des procédés de broyage, de criblage et de convoyage.

L'équipement tel que des transporteurs à courroie, les concasseurs de roche et les cribles vibrants, utilisés pour le convoyage, le broyage et le criblage, présentent les plus grands dangers aux puits et aux carrières. Les dangers peuvent comprendre les suivants :

  • manque de dispositifs de protection adéquat et de dispositifs d'arrêt pour les convoyeurs;
  • manque de méthodes adéquates de verrouillage et d'étiquetage;
  • mauvais entretien de l'équipement;
  • manque d'équipement de lutte contre les chutes;
  • exposition à de l'équipement électrique sous tension;
  • échelles, plateformes et passerelles inadéquates;
  • exposition à la poussière;
  • exposition au bruit.

Éléments ciblés

Les inspecteurs cibleront les puits et les mines :

  • qui n'ont pas encore fait l'objet d'une visite;
  • pour lesquels des préoccupations ont été soulevées;
  • qui ont de mauvais dossiers de conformité.

Les inspecteurs prendront des mesures d'application de la loi, s'il y a lieu, pour toute infraction à la Loi sur la santé et la sécurité au travail et ses règlements.

Priorités

Les inspecteurs miniers se concentreront sur les priorités clés suivantes :

  • Dispositifs de protection : les inspecteurs vérifieront la présence, la pertinence et l'utilisation des dispositifs qui protègent les travailleurs contre les pièces en rotation ou tout autre équipement. Les dispositifs de protection doivent être conformes au Regulation for Mines and Mining Plants (Règlement 854 ─ en anglais seulement).
  • Méthodes écrites de verrouillage : les inspecteurs vérifieront si l'équipement de broyage, de criblage et de convoyage est entretenu comme il faut et s'il existe des méthodes écrites de verrouillage. 
  • Dépoussiérage : les inspecteurs vérifieront la pertinence des mesures d'élimination de la poussière résultant des activités de broyage, de criblage, d'empilage, de convoyage et de transport. Dans certains cas, des hygiénistes pourraient accompagner les inspecteurs.
  • Protection de l'ouïe : les inspecteurs vérifieront si les dispositifs de protection de l'ouïe sont disponibles et utilisés aux chantiers pour lutter contre l'exposition excessive au bruit provenant des activités de broyage, de criblage et de convoyage.

Version PDF - 76 Ko

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Travail et emploi Lois et sécurité