Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Fermeture des centres d'appel IQT Ltée à Trois-Rivières et à Oshawa

Bulletin archivé

Fermeture des centres d'appel IQT Ltée à Trois-Rivières et à Oshawa

La Commission des normes du travail, Revenu Québec et le ministère du Travail de l'Ontario déposent une requête en faillite contre IQT Ltée

Ministère du Travail

Québec (Québec) -- La Commission des normes du travail et Revenu Québec, en partenariat avec le ministère du Travail de l'Ontario, ont déposé conjointement au Palais de justice de Trois-Rivières une requête de mise sous séquestre en vertu de la Loi sur la faillite contre IQT Ltée. Cette mesure vise à permettre aux 163 ex-travailleurs du centre d'appel de Trois-Rivières et aux 400 du centre d'appel d'Oshawa de bénéficier du Programme de protection des salariés du gouvernement fédéral (PPS). Cette requête sera entendue le 20 décembre prochain.

Dans le cas où la faillite de l'entreprise serait prononcée, les ex-travailleurs du centre d'appel de Trois-Rivières et d'Oshawa pourraient recevoir des indemnités pouvant atteindre jusqu'à 3 400 $ conformément à ce qui est prévu au PPS comme c'est le cas pour leurs collègues du centre d'appel de Laval. Celles-ci couvriraient les salaires, les vacances ainsi que les indemnités de fin d'emploi non payés.

En plus de la mise en faillite de l'entreprise, la Commission des normes du travail continue le traitement de ce dossier, y compris en accompagnant les salariés dans leurs démarches auprès du PPS.

Version PDF - 37 Ko


Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Travail et emploi Impôts et avantages fiscaux Francophones