Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Combattre le stress mental post-traumatique

Document d'information archivé

Combattre le stress mental post-traumatique

Ministère du Travail

Le stress mental post-traumatique, qui inclut les troubles du stress post-traumatique, constitue un risque grave pour la santé et le bien-être des agents de police, des pompiers, du personnel des services correctionnels, du personnel des services médicaux d'urgence et des travailleurs des services de transport en commun, qui font régulièrement face à des situations traumatisantes ou subissent les conséquences de situations traumatisantes.

À la suite du travail déployé par la table ronde sur le stress mental post-traumatique, la province a mis en œuvre un certain nombre d'initiatives visant à apporter un soutien en matière de santé mentale dans les lieux de travail.

 

Ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels

L'expression « blessure de stress opérationnel » a été définie de la façon suivante : « toute difficulté psychologique persistante éprouvée par le personnel policier, dont la dépression, l'anxiété, les accoutumances et le trouble du stress post-traumatique (TSPT), par suite de tâches opérationnelles. »

Afin de mieux aider ses membres, la Police provinciale de l'Ontario a :

  • créé une section du bien-être des employés qui fournit des ressources spécialisées pour traiter les blessures de stress opérationnel et aider les membres, les membres retraités et leurs familles. Cette section a été financée par une enveloppe de 4,4 millions de dollars octroyée dans le budget de 2014;
  • amélioré l'Équipe de gestion du stress en cas d'incident critique et l'équipe de soutien par les pairs afin d'offrir un soutien uniforme et efficace aux membres qui sont impliqués dans des incidents critiques;
  • élargi le soutien pour des séances de counseling aux membres retraités et aux anciens membres pendant une année après la fin de leur service;
  • amélioré la formation et les renseignements fournis afin d'aider les agents à reconnaître les blessures de stress opérationnel et les éliminer.

Le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels a également entrepris de consulter d'autres ministères et organismes du gouvernement, ainsi que ses partenaires du secteur des services policiers. Plusieurs initiatives sont en cours dans l'ensemble du gouvernement, en vue de répondre au problème des blessures de stress opérationnel parmi les travailleurs de la fonction publique. Par exemple :


Services policiers

Le ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels copréside le groupe de travail sur le trouble du stress post-traumatique, avec des représentants de l'Ontario Association of Chiefs of Police (OACP) et de la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT). Le groupe de travail inclut également des représentants de l'Ontario Association of Police Services Boards (OAPSB), de la Police provinciale de l'Ontario, des services de police municipaux, et d'associations de services policiers de l'Ontario. 

Le mandat du groupe de travail est d'élaborer des stratégies applicables aux lieux de travail en vue d'aider les membres du personnel policier qui ont subi des blessures de stress opérationnel ou des troubles du stress post-traumatique au travail ou qui sont à risque d'en subir.

Services correctionnels

Initiatives conjointes entre les syndicats et l'employeur

  • programmes de promotion de la santé et de la productivité - gérer les mesures d'adaptation au travail pour les employés qui souffrent de troubles du stress post-traumatique qui nécessiteraient des mesures d'adaptation spéciales;
  • blessures de stress opérationnel - mettre au point une formation pour aider le personnel à reconnaître les signes de blessures de stress opérationnel et à y faire face.

 

Programme de gestion du stress en cas d'incident critique - fournit des renseignements sur le stress en cas d'incident critique afin de minimiser les répercussions préjudiciables du stress causé par des situations d'urgence, en utilisant des équipes de bénévoles spécialement formés.

 

Bureau du commissaire des incendies et de la gestion des situations d'urgence

Le Bureau du commissaire des incendies et de la gestion des situations d'urgence a dispensé une formation sur les troubles du stress post-traumatique à son unité des Services d'enquête sur les incendies, à diverses occasions, depuis 2001, et demeure déterminé à promouvoir le sujet dans le cadre de sa formation régulière du personnel. 

Le Collège des pompiers de l'Ontario mettra en place un cours de sensibilisation à la santé mentale, dans le cadre de son calendrier de cours de 2015.

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a appuyé plusieurs initiatives destinées à aider les gens ayant subi un stress mental post-traumatique :

  • programmes de counseling à travers l'Ontario destinés aux personnes ayant des troubles du stress post-traumatique;
  • programmes de counseling spécifiques pour aider les personnes ayant des troubles du stress post-traumatique à retourner au travail, par l'entremise du Centre de toxicomanie et de santé mentale;
  • soutiens au travail et programmes de liaison ciblant les employeurs, offerts par l'entremise d'organismes communautaires, y compris les bureaux locaux de l'Association canadienne pour la santé mentale et les bureaux de santé publique;
  • financement de ConnexOntario, qui fournit des services gratuits et confidentiels en matière de santé, dont des renvois à des services adéquats pour les personnes en détresse.

Ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse

La gestion du stress fait partie intégrante de l'intervention des services de justice du ministère des Services à l'enfance et à la jeunesse, dans le cadre de ses installations en milieu fermé et en milieu ouvert, ainsi que dans les bureaux de services de probation. Des services de soutien, de counseling et des conseils sont fournis au personnel, aux jeunes, à leurs familles et à d'autres personnes qui pourraient être marqués psychologiquement par une situation de crise.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être Lois et sécurité