Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario prend des mesures pour réduire les répercussions du stress mental traumatique lié au travail

Communiqué

L'Ontario prend des mesures pour réduire les répercussions du stress mental traumatique lié au travail

Les participants du sommet ont partagé des pratiques exemplaires et travaillé à réduire la stigmatisation

ministère du Travail

Dans le cadre du sommet sur le stress mental traumatique lié au travail, le gouvernement de l'Ontario a aujourd'hui réuni des travailleurs, des employeurs et des spécialistes oeuvrant dans une vaste gamme de secteurs. Plus de 150 participants des services policiers, des services d'incendie, des services médicaux d'urgence, des services correctionnels, des soins de santé, des transports en commun et des services sociaux ont partagé leurs expériences et des pratiques exemplaires servant à composer avec le stress mental traumatique. 

Le sommet s'est ouvert avec le discours du conférencier principal le lieutenant-général, l'honorable Roméo Dallaire (retr.)  M. Dallaire est un humanitaire qui a reçu plusieurs décorations. Il s'est axé sur ses constats et ses expériences pour souligner l'importance de composer efficacement avec les questions de stress mental traumatique lié au travail et de santé mentale.

Les participants ont également écouté de nombreux spécialistes et dirigeants qui ont entraîné des changements au sein de leurs organismes. Ils ont pris connaissance d'approches novatrices servant à soutenir le changement culturel et à réduire la stigmatisation associée aux maladies mentales et à améliorer la santé mentale et la sécurité des employés.

Veiller à ce que les travailleurs et les employeurs disposent des ressources nécessaires pour réussir s'inscrit dans le plan économique du gouvernement pour l'Ontario. Ce plan à quatre volets vise à renforcer la province en investissant dans les talents et les compétences de la population, en construisant de nouvelles infrastructures publiques telles que des routes et des infrastructures de transport en commun, en créant un environnement dynamique et attrayant où les entreprises prospèrent, et en établissant un plan d'épargne sûr afin que chacun puisse se permettre de prendre sa retraite.

Faits en bref

  • En 2010, l’honorable Kevin Flynn a présidé le Comité spécial de la santé mentale et des dépendances. À la suite de cela, il a déposé un projet de loi d’initiative parlementaire reprenant la norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail. La loi a été votée avec l’adhésion de tous les partis en septembre 2013.
  • La tenue de ce sommet a été recommandée par le rapport de la Table ronde sur le stress mental traumatique organisée par le ministère.
  • La Commission de la santé mentale du Canada a indiqué qu'au cours d'une année, une personne sur cinq au Canada se retrouve aux prises avec une maladie mentale, ce qui représente un coût pour l'économie de plus de 50 milliards de dollars.
  • Le budget 2014 a consacré 4,4 millions de dollars à l’attribution de ressources pour prendre en charge les blessures liées au stress opérationnel pour la Police provinciale de l'Ontario.

Ressources additionnelles

Citations

Kevin Flynn

« Ce sommet visait à mettre en lumière le stress mental traumatique lié au travail et à entamer la prochaine étape pour aider les personnes qui en souffrent et celles qui sont à risque et je crois que nous avons réalisé notre objectif aujourd’hui. Les leçons tirées et les pratiques exemplaires que nous avons partagées ici aujourd’hui pousseront les secteurs où le stress mental traumatique est courant à mettre en œuvre des changements culturels et organisationnels, qui préconisent la prévention, pour rendre les lieux de travail plus sains et plus sécuritaires. »

Kevin Flynn

ministre du Travail

Contacts Médias

Partager

Tags

Santé et bien-être