Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario agit pour mieux protéger le personnel de la santé

Communiqué archivé

Le gouvernement de l'Ontario agit pour mieux protéger le personnel de la santé

La province met sur pied le Comité de leadership pour la prévention de la violence en milieu de travail dans le secteur des soins de santé

Afin de mieux protéger les professionnels de la santé, le gouvernement de l'Ontario a mis sur pied le Comité de leadership pour la prévention de la violence en milieu de travail dans le secteur des soins de santé. 

En raison de la nature de leur travail, les travailleurs de la santé sont exposés à un certain nombre de dangers professionnels, dont les maladies infectieuses, les dangers reliés à un manque d'ergonomie, les glissades, les trébuchements et les chutes, ainsi que les actes de violence.

Le Comité de leadership réunira des experts et les principaux intéressés, dont des intervenants en faveur des patients, qui donneront leurs avis sur les façons de réduire ou de prévenir les actes de violence commis contre les professionnels de la santé dans leur milieu de travail. Le Comité de leadership portera d'abord ses efforts sur les façons de prévenir la violence contre le personnel infirmier des hôpitaux. Ses efforts porteront ensuite sur la prévention de la violence contre tout le personnel des hôpitaux et la prévention de la violence dans l'ensemble du secteur des soins de santé.

En se fondant sur les recommandations du Comité de leadership, le gouvernement de l'Ontario rédigera un plan concret pour :

  • rendre les hôpitaux plus sûrs;
  • réduire le nombre d'actes de violence dans les hôpitaux et dans l'ensemble du secteur des soins de santé;
  • modifier les attitudes en ce qui concerne la violence en milieu de travail et renforcer la culture de la sécurité au travail relativement à la violence.

Protéger les professionnels de la santé s'inscrit dans le plan du gouvernement visant à renforcer la province. Ce plan comprend quatre volets : investir dans les talents et les compétences de la population, faire le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario, créer un environnement dynamique et novateur où les entreprises prospèrent, et établir un régime d'épargne-retraite sûr.

Faits en bref

  • Le nombre de blessures professionnelles a baissé de 40 p. 100 depuis 2003.
  • Le secteur des soins de santé représente 10 p. 100 de la main-d’œuvre ontarienne.
  • Dans le seul sous-secteur des hôpitaux, la violence au travail dans le secteur des soins de santé représente un coût annuel d’environ 23,8 millions de dollars.
  • Dans les hôpitaux, les demandes d’indemnité pour cause de violence représentent 10 p. 100 des blessures entraînant un arrêt de travail.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« La violence en milieu de travail est un sérieux danger dans le secteur des soins de santé, et cela est carrément inacceptable. Nous devons prévenir la violence avant qu’elle ne soit commise. J’ai hâte de voir et de concrétiser les recommandations du Comité de leadership, pour que nous puissions créer des milieux de travail plus sûrs, pour que chaque personne qui travaille dans le secteur des soins de santé se sente en sécurité. »

Kevin Flynn

ministre du Travail

« Le personnel de la santé en Ontario – un personnel compétent et compatissant – est la plus importante ressource dans notre système de santé. Il est de la plus haute importance de garantir sa protection dans ses lieux de travail. Le Comité de leadership va nous aider à rédiger un plan d’action qui renforcera la sécurité de tout le personnel de la santé. »

Dr Eric Hoskins

ministre de la Santé et des Soins de longue durée

« Le personnel infirmier autorisé connaît les dangers auxquels il est exposé chaque jour au travail. Grâce à la présence de l’Association des infirmières et infirmiers de l’Ontario au sein du Comité de leadership pour la prévention de la violence en milieu de travail dans le secteur des soins de santé, notre personnel infirmier autorisé – un personnel dévoué – aura voix au chapitre et pourra apporter sa contribution en vue d’apporter des améliorations à la sécurité qui aideront à renforcer la sécurité des fournisseurs de soins et des patients. »

Linda Haslam-Stroud

infirmière autorisée et présidente de l’Association des infirmières et infirmiers de l’Ontario

« La santé et la sécurité de notre personnel sont une priorité absolue pour tous les dirigeants des hôpitaux. La violence dans les hôpitaux est une chose que nous prenons très au sérieux. Le secteur des hôpitaux cherche de nouvelles façons de renforcer la prévention contre la violence en milieu de travail, en plus d’employer les stratégies et les programmes qui existent déjà. Nous sommes heureux que le gouvernement ait abordé ce problème, et nous nous réjouissons à la perspective de collaborer avec lui et nos partenaires syndicaux et d’autres intéressés pour prévenir les actes de violence. »

Anthony Dale

président-directeur général, Association des hôpitaux de l’Ontario

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être Lois et sécurité