Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les inspections éclair ciblent les chutes dans les lieux de travail

Document d'information archivé

Les inspections éclair ciblent les chutes dans les lieux de travail

Ministère du Travail

Du 16 mai au 15 juillet 2016, les inspecteurs et les inspectrices du ministère du Travail cibleront les dangers qui exposent les travailleurs à des risques dans les lieux de travail du secteur de la construction, du secteur industriel et du secteur minier.

Durant cette campagne d'inspections éclair, les inspecteurs vérifieront que les employeurs prennent des mesures adéquates pour évaluer et éliminer ces dangers, comme l'exigent la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST) et ses règlements.

Les chutes sont l'une des principales causes de blessures graves et de décès au travail en Ontario. Au cours de la dernière décennie, il y a eu de nombreux incidents graves impliquant des travailleurs dans les lieux de travail : 

  • en 2015, dix travailleurs ont perdu la vie sur des chantiers de construction à la suite d'une chute;
  • en 2015, il y a eu huit décès attribuables à des chutes dans des lieux de travail industriels;
  • entre 1991 et 2015, dix travailleurs ont perdu la vie dans des mines de l'Ontario à la suite d'incidents impliquant des chutes.

En Ontario, en 2013, plus de 70 pour cent des blessures liées à des chutes dans l'ensemble des secteurs étaient attribuables à des « chutes de plain‑pied » (chutes sur des planchers et d'autres surfaces), selon les statistiques de la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT). Les chutes de hauteur représentaient près de 29 pour cent des blessures liées à des chutes et un grand nombre des décès liés au travail en Ontario.

Les travailleurs peuvent être exposés à un plus grand risque de chute pour les raisons suivantes :

  • le manque de formation sur la façon de reconnaître les dangers de chute;
  • le manque de formation adéquate pour la tâche à exécuter;
  • l'absence d'équipement adéquat;
  • l'absence de barrières adéquates pour prévenir les chutes;
  • le matériel mal entretenu;
  • l'accès inadéquat aux zones de travail élevées.


Cible des inspections éclair

 

En particulier, les inspecteurs cibleront les lieux de travail suivants : 

  • ceux connus pour avoir un fort taux de blessures impliquant des chutes;
  • ceux pour lesquels des plaintes ont été reçues ou ceux où des incidents se sont déjà produits;
  • ceux qui ont des antécédents de non-conformité.

Les inspecteurs prendront des mesures d'application de la loi, au besoin, en réponse aux infractions à la LSST et à ses règlements.

Priorités

Pour chaque secteur, les inspecteurs se pencheront sur les priorités clés suivantes.

Construction

Les inspecteurs vérifieront que :

  • les travailleurs ont reçu la formation nécessaire sur le travail en hauteur et sur l'équipement et les risques propres au chantier;
  • les employeurs veillent à ce que les dispositifs et l'équipement de protection contre les chutes soient adéquats et disponibles pour les travaux en cours;
  • des garde‑corps sont installés au besoin;
  • les ouvertures dans les surfaces de travail sont protégées ou adéquatement recouvertes;
  • les dangers liés aux puits de lumière sont évalués et les travailleurs, protégés.

Secteur industriel

Les inspecteurs vérifieront que :

  • les employeurs ont en place des politiques et des programmes pour protéger les travailleurs contre les chutes, par exemple des exigences concernant l'utilisation sécuritaire d'échelles;
  • les employeurs ont élaboré des pratiques de travail sécuritaires, notamment une évaluation des risques de chute;
  • les employeurs ont évalué les dangers associés aux échelles, aux supports mobiles et aux plateformes et s'assureront que cet équipement est maintenu en bon état et bien stabilisé avant son utilisation;  
  • les travailleurs reçoivent l'information, les directives et la supervision nécessaires sur la prévention des blessures et des décès, la protection contre les risques de chute, ainsi que le droit de refuser un travail dangereux.

Secteur minier

Les inspecteurs vérifieront que :

  • les employeurs ont en place des politiques et des programmes pour protéger les travailleurs contre les chutes;
  • les employeurs réalisent des évaluations des risques et ont d'autres pratiques en place pour minimiser les risques de chute;
  • des mesures existent pour protéger les travailleurs contre les chutes dans les échelles, sur les supports mobiles et sur les plateformes;
  • les ouvertures et les plateformes surélevées sont adéquatement protégées par des garde‑corps, des plinthes de protection et d'autres barrières pour prévenir les chutes;
  • l'équipement de protection individuelle est fourni et utilisé sur le lieu de travail, notamment les chaussures, les casques et les dispositifs antichute;
  • les travailleurs qui effectuent du travail en hauteur reçoivent la formation nécessaire.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Lois et sécurité