Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Assurer la sécurité des travailleurs sur les chantiers de construction

Communiqué archivé

Assurer la sécurité des travailleurs sur les chantiers de construction

L’Ontario publie un plan d’action pour prévenir les blessures et les décès professionnels

ministère du Travail

L'Ontario aide à la prévention des blessures, des maladies et des décès professionnels chez les travailleurs des chantiers de construction à l'échelle de la province en mettant en œuvre le Plan d'action pour la santé et la sécurité dans la construction.

Le ministre du Travail, Kevin Flynn, a annoncé le plan aujourd'hui au chantier de construction du nouveau palais de justice à Toronto. Ce plan, qui a été créé avec les commentaires des employeurs, des travailleurs et d'autres intervenants du secteur de la construction, contient 16 recommandations clés visant à renforcer la prévention des blessures et des maladies professionnelles chez les travailleurs des chantiers de construction de toutes les tailles dans les quatre coins de la province.

L'Ontario a déjà réalisé des progrès en ce qui a trait à un certain nombre d'initiatives qui se trouvent dans le Plan d'action pour la santé et la sécurité dans la construction. Il s'agit notamment des initiatives suivantes :

  • Créer un outil en ligne et une application mobile pour aider les employeurs et les travailleurs à comprendre leurs obligations et leurs droits en matière de santé et de sécurité pour des projets de construction en particulier.  
  • Créer un portail en ligne qui permet aux inspecteurs des bâtiments de signaler des pratiques de travail dangereuses au gouvernement.
  • Mieux sensibiliser les gens aux exigences de formation pour le travail en hauteur.

Améliorer la santé et la sécurité dans le secteur de la construction fait partie de notre plan visant à créer des emplois, à stimuler notre économie et à améliorer la vie quotidienne de notre population.

Faits en bref

  • Le secteur de la construction représente environ 30 p. 100 des demandes d’indemnisation se rapportant à des décès causés par des blessures traumatiques ou des maladies professionnelles en Ontario. Ce secteur ne représente pourtant que 6,7 p. 100 des emplois en Ontario et 8,4 p. 100 des emplois assurés par la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT).
  • Dans le secteur de la construction, les chutes de hauteur représentent 36 p. 100 des décès liés à des blessures traumatiques dont les demandes d’indemnisation ont été autorisées par la CSPAAT.
  • Le secteur de la construction est le septième secteur professionnel en importance en Ontario. Il emploie environ 500 000 personnes, dont 45 p. 100 sont employées par des entreprises comptant moins de 20 employés.
  • Le Plan d’action pour la santé et la sécurité dans la construction fait suite à la lettre de mandat que la première ministre a remise au ministre du Travail en 2014-2015. Entre autres directives, il y est stipulé que le directeur général de la prévention (DGP) doit collaborer avec le secteur de la construction pour renforcer la prévention des blessures et des maladies dans le secteur de la construction partout dans la province.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Le nombre de décès dans le secteur de la construction est toujours élevé et c’est inacceptable. Nous voulons prévenir ces tragédies, pour que les travailleurs de la construction puissent rentrer chez eux sains et saufs à la fin de chaque journée de travail. Nous devons pour cela travailler en collaboration. Nous avons tous un rôle à jouer pour rendre nos lieux de travail sains et sécuritaires. »

Kevin Flynn

ministre du Travail

« Ce plan d’action est conçu pour assurer la santé et la sécurité de tous les travailleurs de la construction au moyen d’une application des règlements plus ciblée et en étudiant des façons possibles d’élargir l’application des contraventions, en améliorant la sensibilisation et la formation des travailleurs, en nouant des partenariats et en déployant de bonnes stratégies d’accompagnement et de diffusion d’information. Nous avons l’intention de concrétiser toutes les recommandations. »

George Gritziotis

directeur général de la prévention

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Lois et sécurité