Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Soutien à la recherche pour de meilleurs soins aux travailleurs des services de psychiatrie présentant un état de stress post traumatique

Communiqué

Soutien à la recherche pour de meilleurs soins aux travailleurs des services de psychiatrie présentant un état de stress post traumatique

La province appuie un projet du Centre de soins de santé mentale Waypoint

ministère du Travail

L'Ontario aide le Centre de soins de santé mentale Waypoint à mener des travaux de recherche sur la prévention de l'état de stress post-traumatique (ÉSPT) chez les fournisseurs de soins de santé mentale et veille à ce que ceux qui présentent un ÉSPT reçoivent un soutien en temps opportun pour retourner au travail.

Ces travaux permettront d'examiner les évènements en milieu de travail associés à un ÉSPT dans les hôpitaux psychiatriques et les obstacles qui gênent l'accès au soutien offert pour prévenir et pallier les symptômes de l'ÉSPT. De plus, elles aideront à élaborer des plans pour réduire l'ÉSPT en milieu de travail et encourageront les travailleurs des services de psychiatrie à obtenir de l'aide.

Cela s'inscrit dans le Programme des perspectives de recherche de l'Ontario, qui appuie les projets d'amélioration de la santé et de la sécurité au travail dans la province et crée de meilleurs lieux de travail pour l'ensemble de braves gens qui se dévouent au travail. Des partenariats de recherche entre la province et les universités ontariennes et entre les organismes de soins de santé et les instituts de recherche contribuent à l'élaboration d'interventions appropriées pour prévenir les blessures et les maladies et aident à éclairer les modifications législatives qui améliorent la sécurité au travail.

L'amélioration de la santé et de la sécurité au travail fait partie du plan de l'Ontario pour promouvoir l'équité et les chances de succès en cette période d'évolution rapide de l'économie. Notre plan comprend un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que les médicaments d'ordonnance gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération.

Faits en bref

  • L’Ontario consacre 240 281 $ à ce projet, qui s’inscrit dans le Programme des perspectives de recherche de la province.
  • Cette année, l’Ontario appuie neuf projets de recherche dans l’ensemble de la province, cela dans le cadre du Programme des perspectives de recherche, dont Action Cancer Ontario, qui recevra 478 537 $ pour étudier les risques de cancer attribuables à l’exposition à l’amiante présente dans les produits contemporains et mener un sondage sur les concentrations dangereuses de radon dans les lieux de travail. L’Université Ryerson recevra 60 000 $ pour mener une étude de faisabilité et élaborer un outil qui aidera les entreprises à reconnaître les dangers professionnels en milieu de travail. L’Institute for Work and Health recevra 199 152 $ pour examiner et évaluer les dossiers des services d’urgence afin d’améliorer l’information sur la protection de la santé des travailleurs, tandis que l’Université de Toronto recevra 277 260 $ pour aider les professionnels chargés de la sécurité dans le secteur de la construction à mesurer, à évaluer et à améliorer la culture de sécurité et le rendement de leurs organismes en matière de sécurité.
  • Depuis 2003, le taux annuel de blessures au travail en Ontario a chuté de plus de 50 pour cent, classant ainsi les lieux de travail de la province parmi les plus sécuritaires au Canada et dans le monde.

Ressources additionnelles

Citations

Kevin Flynn

« La santé mentale au travail est un sujet qui requiert l’attention de chacun, des employeurs aux employés en passant par les syndicats et le gouvernement. C’est pourquoi, en 2016, nous avons présenté une stratégie en cinq volets qui comprenait une loi visant à prévenir l’ÉSPT chez les premiers intervenants. J’ai bon espoir qu’en collaboration avec le Centre de soins de santé mentale Waypoint, cette nouvelle recherche nous aidera à lever les obstacles pour appuyer nos travailleurs et leur apporter l’aide dont ils ont besoin. »

Kevin Flynn

ministre du Travail

« À Waypoint, notre mission est d’améliorer la vie des personnes aux prises avec une maladie mentale et une dépendance. Pour y parvenir, il est crucial que notre personnel soit en bonne santé et se sente en sécurité lorsqu’il vient travailler dans notre hôpital. Je tiens à remercier le gouvernement de l’Ontario pour son partenariat et son soutien. En menant des recherches sur l’ÉSPT chez les travailleurs des services de santé mentale, nous avons le potentiel d’améliorer la vie des travailleurs d’hôpitaux psychiatriques dans la province et, comme nous le savons, ceci améliorera les résultats pour les patients et les clients des services de santé mentale. »

Carol Lambie

présidente et directrice générale, Centre de soins de santé mentale Waypoint

Contacts Médias

Partager