Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario pour la population met fin à la grève à l'Université York

Communiqué

Le gouvernement de l'Ontario pour la population met fin à la grève à l'Université York

Le gouvernement a pris des mesures pour résoudre le conflit de travail rapidement et équitablement

L'Ontario a adopté une loi pour mettre fin à la grève à l'Université York et sauver le semestre universitaire d'automne pour des dizaines de milliers d'étudiants. L'Université York reprendra maintenant ses opérations normales et les étudiants pourront bientôt terminer leurs cours d'hiver. 

« Permettre aux étudiants de l'Université York de reprendre les cours était une des grandes priorités de notre gouvernement », a déclaré la ministre du Travail, Laurie Scott. « Nous avons tenu notre promesse consistant à protéger les étudiants et leurs familles en adoptant une loi visant à mettre fin à la plus longue grève du secteur postsecondaire de toute l'histoire canadienne et ce, rapidement et équitablement. Promesse faite, promesse tenue. »

« Nous avons entendu le message de la population de l'Ontario haut et fort - particulièrement les étudiants et les familles touchés par la grève - c'est-à-dire de prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à la grève perturbatrice », a indiqué la ministre de la Formation et des Collèges et Universités, Merrilee Fullerton. « Je suis heureuse de voir que des milliers d'étudiants retourneront en classe. »

La Loi de 2018 pour la reprise des cours à l'Université York met un terme aux conflits de travail entre l'Université York et deux unités de négociation (les unités nos 1 et 3) représentées par la section locale 3903 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP 3903). Toutes les questions qui restent en litige seront résolues dans le cadre d'un processus équitable de règlement des différends.    

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Gouvernement Santé et bien-être Travail et emploi