Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration de la ministre Laurie Scott et du ministre Greg Rickford à l'occasion de l'adoption de la Loi de 2018 modifiant la Loi sur les relations de travail (protection de l'approvisionnement de l'Ontario en électricité)

Déclaration

Déclaration de la ministre Laurie Scott et du ministre Greg Rickford à l'occasion de l'adoption de la Loi de 2018 modifiant la Loi sur les relations de travail (protection de l'approvisionnement de l'Ontario en électricité)

Ministère du Travail

Aujourd'hui, l'honorable Laurie Scott, ministre du Travail, et l'honorable Greg Rickford, ministre de l'Énergie, du Développement du Nord et des Mines, ont diffusé la déclaration suivante à l'occasion de l'adoption du projet de loi 67, la Loi de 2018 modifiant la Loi sur les relations de travail (protection de l'approvisionnement de l'Ontario en électricité) :

« Malgré les tactiques dilatoires et les jeux politiques qui menacent notre approvisionnement en électricité, au cœur de l'hiver, la législature a adopté le projet de loi 67, empêchant ainsi des pannes de courant à grande échelle dans tout l'Ontario. Les Ontariennes et Ontariens peuvent se rassurer; cette saison des Fêtes, ils auront toute l'électricité dont ils ont besoin pour éclairer et chauffer leurs foyers et leurs entreprises.

Notre gouvernement a déclaré sans ambiguïté qu'il fera tout ce qu'il faut pour maintenir un approvisionnement constant en électricité en Ontario. Surtout, nous donnerons toujours la priorité aux intérêts de la population ontarienne.

L'impasse dans les négociations collectives entre OPG et le Syndicat des travailleurs et travailleuses du secteur énergétique a abouti à un préavis de grève donné par le Syndicat, qui ouvre la possibilité d'une fermeture des installations nucléaires et hydroélectriques d'OPG qui produisent 50 pour cent de l'électricité de l'Ontario. La Société indépendante d'exploitation du réseau d'électricité a conclu que l'Ontario ne disposerait pas de l'électricité nécessaire pour répondre à la demande des consommateurs, ce qui causerait des microcoupures et des pannes de courant dans l'ensemble de la province.

L'adoption du projet de loi 67 élimine le risque de pannes d'électricité à grande échelle et permet de régler les conflits de façon appropriée. Les modifications à la Loi de 1995 sur les relations de travail interdisent les grèves et les lock-outs entre OPG et le Syndicat et mettent fin à toute grève ou à tout lock-out dans le cadre du volet actuel des négociations. Les questions en litige seront renvoyées à un médiateur-arbitre neutre qui les réglera d'une manière équitable. 

En maintenant les lumières et le chauffage allumés, nous protégeons la santé et la sécurité de la population ontarienne. » 

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Travail et emploi Lois et sécurité Régions rurales et du Nord