Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario protège les personnes qui travaillent en hauteur

Communiqué

L'Ontario protège les personnes qui travaillent en hauteur

La réduction du nombre de blessures professionnelles fait économiser des millions de dollars aux entreprises

Le gouvernement de l'Ontario s'efforce d'assurer la sécurité des personnes qui travaillent en hauteur. Selon une étude de l'Institut de recherche sur le travail et la santé, le programme de formation pour le travail en hauteur du gouvernement permet de prévenir des blessures professionnelles et fait économiser aux entreprises jusqu'à 36 millions de dollars en frais médicaux, en pertes de productivité et en d'autres coûts. 

« Notre programme de formation obligatoire sauve des vies en Ontario, a déclaré la ministre du Travail, Mme Laurie Scott. Notre gouvernement s'est fixé l'objectif d'améliorer la santé et la sécurité, et de prévenir les blessures et les décès chez les personnes qui travaillent en hauteur. »

Les chutes de hauteur sont l'une des principales causes de blessures et de décès sur les chantiers de construction en Ontario. L'observation des normes du programme de formation pour le travail en hauteur est obligatoire pour les travailleurs qui utilisent un limiteur de déplacement, un limiteur de chute, un dispositif antichute, un filet de sécurité, une ceinture de travail et d'autres dispositifs de protection contre les chutes dans le secteur de la construction. Jusqu'à 20 pour 100 des personnes qui suivent le programme de formation travaillent dans d'autres secteurs. Cette formation prévient de nombreuses chutes dans le secteur de la construction et d'autres secteurs.

« La formation pour le travail en hauteur permet aux travailleurs et à leurs superviseurs de parfaire leurs connaissances dans le domaine de la prévention des chutes, a déclaré Mme Scott. Nous permettons aux gens de travailler plus en sécurité et aidons les entreprises à réduire leurs dépenses. »

Les entreprises en profitent grâce à une réduction de près de 20 pour 100 du nombre de demandes d'indemnisation pour des blessures entraînant un arrêt de travail que reçoit la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (WSIB). La réduction la plus importante a été observée chez les plus petits employeurs et chez les six groupes d'employeurs ayant le taux le plus élevé de demandes d'indemnisation pour des blessures entraînant un arrêt de travail.

Le programme de formation s'inscrit dans l'engagement que le gouvernement de l'Ontario a pris de travailler pour la population afin de réduire les fardeaux imposés aux créateurs d'emplois, de veiller à ce que l'Ontario reste ouvert aux affaires et aux emplois, et d'améliorer les programmes de formation pour prévenir les blessures et les décès professionnels.

Faits en bref

  • En 2017, dans le secteur de la construction en Ontario, sept travailleurs sont décédés à la suite d’une chute de hauteur.
  • L'étude a révélé qu'en 2017, la formation pour le travail en hauteur a permis de prévenir 220 chutes de hauteur dans tous les secteurs, dont 111 dans le secteur de la construction.
  • Depuis le lancement du programme, le 1er avril 2015, plus de 550 000 travailleurs ontariens, dans tous les secteurs, mais principalement dans celui de la construction, ont suivi le programme de formation pour le travail en hauteur.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Lois et sécurité