Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Inspections éclair ciblant la sécurité minière en Ontario

Communiqué

Inspections éclair ciblant la sécurité minière en Ontario

L’Ontario lance une campagne éclair sur la sécurité minière pour prévenir les blessures et les maladies professionnelles

Ministère du Travail

WINDSOR — Dans le cadre d'une campagne éclair provinciale qui se déroule du 6 août au 27 septembre 2019, les responsables du ministère du Travail ciblent les dangers qui pourraient entraîner l'effondrement de roches extraites des mines souterraines pour assurer la sécurité des travailleurs. 

Ces inspections font suite à des efforts déployés auprès des parties des lieux de travail pour les sensibiliser à leurs responsabilités concernant le contrôle des pressions de terrains propres à l'exploitation minière souterraine.

« Depuis 2000, 10 travailleurs sont décédés et près de 50 travailleurs ont subi des blessures critiques dans les mines souterraines de l'Ontario parce qu'ils ont été heurtés par des roches tombantes, a déclaré Jane McKenna, adjointe parlementaire au ministre du Travail. C'est pourquoi cette initiative est importante.  Assurer le retour des mineurs auprès de leurs familles est une priorité pour notre gouvernement. »

Les inspecteurs et les ingénieurs miniers vérifieront que les mines ont les mesures de contrôle et les méthodes appropriées en place pour prévenir l'effondrement des roches extraites des mines souterraines ainsi que les coups de toit (expulsions violentes de roches des parois et plafonds miniers).

Les inspecteurs se concentreront sur les points suivants :

  • examen des plans de contrôle des pressions de terrains (y compris le soutènement des ouvertures souterraines, le contrôle de la qualité du matériel de soutènement des terrains et la tenue de dossier sur l'instabilité des terrains);
  • conception des mines;
  • programmes de communication;
  • méthodes d'installation du matériel de soutènement des terrains;
  • programmes de contrôle de la qualité.

« L'instabilité des terrains est l'une des causes les plus importantes des décès dans les mines souterraines de l'Ontario, a poursuivi Mme McKenna. Nous voulons nous assurer que les travailleurs sont en santé et en sécurité. »

Le ministère du travail est déterminé à améliorer la santé et la sécurité en Ontario en aidant les employeurs à se conformer à la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST), y compris par l'entremise de sa stratégie Sécurité au travail Ontario.

Faits en bref

  • L’Examen sur la santé, la sécurité dans les mines et de la prévention a déterminé que sur les cinq dangers prioritaires, quatre étaient liés à des problèmes de contrôle de pressions de terrains.
  • En 2014, les inspecteurs du ministère du Travail ont mené des inspections éclair similaires dans le cadre desquelles ils ont effectué 74 visites sur le terrain, ont inspecté 61 lieux de travail et ont donné 229 ordonnances et exigences en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité au travail (LSST), y compris 13 ordonnances d’arrêt des travaux.
  • L’Ontario compte environ 40 mines souterraines employant environ 25 000 travailleurs et plusieurs milliers de mines à ciel ouvert, de carrières et d’exploitations de sable et de gravier employant environ 10 000 travailleurs. La plupart de ces mines sont situées dans le Nord de l’Ontario.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Lois et sécurité