Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement élargit les possibilités d'apprentissage par l'expérience

Communiqué

Le gouvernement élargit les possibilités d'apprentissage par l'expérience

La province encourage les étudiants de niveau postsecondaire, les récents diplômés et les apprentis à envisager des carrières dans le secteur automobile de l’Ontario

WINDSOR — Le gouvernement de l'Ontario investit 19 millions $ dans la prochaine génération de talents pour les industries de la construction automobile et de la fabrication de pointe en vue de créer de nouvelles possibilités d'apprentissage par l'expérience pratique pour des étudiants de niveau postsecondaire, les nouveaux diplômés et les apprentis.  

« Le secteur automobile de l'Ontario a besoin de travailleurs spécialisés pour relever les défis du changement économique et soutenir une concurrence mondiale acharnée, a déclaré Monte McNaughton, ministre du Travail, de la Formation et du Développement des compétences. Grâce à cet investissement, nous aidons nos futurs ingénieurs, concepteurs, techniciens et gens de métiers à appliquer ce qu'ils ont étudié à des problèmes pratiques, tout en leur donnant la possibilité d'explorer les avantages d'une carrière dans l'industrie automobile. »

Dans le cadre de son plan Piloter la prospérité, le gouvernement provincial a lancé un appel de propositions pour le deuxième volet des projets d'apprentissage par l'expérience. Nous créons pas moins de 4 000 stages de travail rémunérés dont la durée varie entre 10 semaines et 4 mois chacun. Les sociétés des industries de la construction automobile et de la fabrication de pointe ancrées dans le secteur automobile, des associations industrielles, des établissements postsecondaires et d'autres organismes à but non lucratif sont encouragés à présenter une proposition par l'entremise du site Web de Paiements de transfert Ontario.

Le premier volet des projets liés à l'automobile financés par le fonds Prêt à l'emploi a créé plus de 1 000 possibilités de stages pour des étudiants de niveau postsecondaire, des récents diplômés et des apprentis dans des projets de Toyota, Honda, Ford et Fiat Chrysler, ainsi que de la chaîne d'approvisionnement dans son ensemble par l'intermédiaire de l'Automotive Parts Manufacturers' Association et de la Canadian Tooling and Machining Association.

« L'apprentissage par l'expérience pratique est un aspect essentiel de l'éducation de notre prochaine génération de travailleurs, a affirmé Ross Romano, ministre des Collèges et Universités. Il donne aux employeurs et aux étudiants la possibilité de nouer des liens et arme les étudiants de la formation et des outils dont ils ont besoin pour réussir dans leurs carrières. »

L'annonce d'aujourd'hui est un autre exemple des efforts du gouvernement visant à renforcer l'économie de l'Ontario et à créer des débouchés pour la population de la province.

« Une fois de plus, les secteurs automobile et de la fabrication de pièces, de matrices et de moules de l'Ontario ont démontré leur ferme engagement envers une formation spécialisée et nous sommes ravis de poursuivre ce partenariat productif dans le cadre de notre plan Piloter la prospérité, a déclaré Vic Fedeli, ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce. Les travailleurs hautement qualifiés et productifs du secteur automobile de l'Ontario comptent parmi les plus précieux atouts de la province, à l'heure où nous appelons à de nouveaux investissements et mandats de production de l'industrie pour les fabricants automobiles. »

« Les projets liés à l'automobile financés par le fonds Prêt à l'emploi ont permis de créer des liens permanents entre la prochaine génération de leaders de l'Ontario et le potentiel illimité du secteur automobile de la province, a fait observer Flavio Volpe, président de l'Automotive Parts Manufacturers' Association. Le fonds renverse l'obstacle le plus aigu que nous rencontrons tous à un avenir durable pour notre secteur et assure que les gens les plus talentueux trouveront leur place au sein de la plus grande industrie de la province. »

« Au cœur de toute opération de fabrication, on trouve la main-d'œuvre spécialisée. Nous sommes tous préoccupés par la pénurie actuelle de main-d'œuvre spécialisée et la réalité démographique que cette situation va empirer. Cela doit changer, a affirmé Tim Galbraith, chef des ventes à Cavalier Tool and Manufacturing. Il est encourageant d'entendre que le gouvernement Ford a fait de ce problème une de ses priorités. L'accès à des ressources nécessaires pour étoffer la main-d'œuvre spécialisée, et leur financement, est impératif si l'Ontario veut maintenir sa position de centre de la fabrication du Canada. »

L'appel de propositions dans le cadre du volet des projets liés à l'automobile financés par le fonds Prêt à l'emploi sera ouvert jusqu'au 25 février 2020. L'Ontario devrait annoncer les propositions retenues au printemps 2020.

Faits en bref

  • Le premier volet des projets liés à l’automobile financés par le fonds Prêt à l’emploi a permis l’octroi d’un financement de cinq millions de dollars aux bénéficiaires. L’Ontario consacre à présent 14 millions de dollars au deuxième volet.
  • Le fond versera aux employeurs un incitatif financier d’au plus 3 000 $ par stage ou d’au plus 5 000 $ par stage que termine un participant admissible présentant un ou plusieurs handicaps.
  • L’apprentissage par l’expérience, ce que l’on appelle parfois apprentissage intégré au travail, améliore l’employabilité des étudiants de niveau postsecondaire en leur permettant d’appliquer leurs connaissances théoriques à des problèmes concrets en milieu de travail.
  • Les projets liés à l’automobile financés par le fonds Prêt à l’emploi visent à créer des activités d’apprentissage intégré au travail qui soient structurées et enrichissantes, comme des stages.
  • Élargir le bassin de main-d’œuvre spécialisée dans les métiers est une solution avantageuse pour l’économie provinciale, qui aide les entreprises du secteur à répondre à la demande de main-d’œuvre talentueuse dans le but ultime d’améliorer la compétitivité et la productivité de l’industrie.
  • Plus de 100 000 personnes sont directement employées dans les secteurs de l'assemblage et des pièces de l’industrie automobile de l’Ontario et des milliers d’autres occupent des emplois connexes dans des collectivités de la province.
  • L’industrie automobile contribue à hauteur de presque 14 milliards de dollars à l’économie de l’Ontario, ce qui représente environ 2 % du PIB provincial.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Travail et emploi