Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario prépare des résidents de London à saisir des emplois

Communiqué

L'Ontario prépare des résidents de London à saisir des emplois

Le gouvernement aide plus de 100 personnes avec quatre initiatives locales de préapprentissage

LONDON - L'Ontario s'attaque à la pénurie de main-d'œuvre dans les métiers spécialisés en appuyant des initiatives de formation préalable à un apprentissage qui prépareront plus d'une centaine de résidents de London à des emplois et des carrières de qualité. 

« À London comme partout dans la province, des milliers d'offres d'emploi ne trouvent pas preneur », a remarqué le ministre du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, Monte McNaughton. « Ce sont autant de chèques de paie qui attendent d'être encaissés, mais la main-d'œuvre qualifiée manque. Ma mission est de combler l'écart entre les compétences recherchées et celles que possèdent les gens, à London ou ailleurs dans la province. L'annonce d'aujourd'hui est un pas de plus dans ce sens. »

Le gouvernement de l'Ontario investit dans quatre programmes de formation offerts à London qui préparent à une variété de métiers, notamment ceux de boulanger-pâtissier et boulangère-pâtissière, ouvrier et ouvrière de la construction, maçon et maçonne en pierres et en briques, ou encore aide-enseignant et aide‑enseignante. 

Les programmes de préapprentissage peuvent servir de tremplin à qui que ce soit en Ontario - jeunes à risque, femmes, personnes autochtones ou nouveaux Canadiens et nouvelles Canadiennes - vers une carrière dans un métier spécialisé. Gratuits, ils peuvent s'étirer sur toute une année et allient souvent des cours théoriques à un stage pratique de 8 à 12 semaines.

L'annonce de financement faite aujourd'hui emboîte le pas à une nouvelle campagne de marketing lancée par le gouvernement de l'Ontario pour souligner l'attrait d'une carrière dans un métier spécialisé. Les messages publicitaires, qui ont pour slogan « Vivez votre passion au quotidien : faites-en votre métier », sont à l'heure actuelle diffusés en ligne, dans les cinémas et sur les écrans de télévision des cafés Tim Hortons.

« Un nouveau problème fait son apparition en Ontario, souligne le ministre McNaughton, à savoir que nos gens de métier partent à la retraite plus vite que nous ne pouvons les remplacer. Nous devons amener les jeunes et leurs parents à voir qu'une carrière dans un métier spécialisé est un excellent choix. C'est un débouché passionnant, valorisant et souvent très bien payé. »

Le gouvernement a récemment annoncé un investissement de 20,8 millions de dollars dans plusieurs programmes de préapprentissage pour 2019-2020 en vue d'offrir des possibilités de formation à plus de 1 800 personnes partout en Ontario. Il s'agit là d'un financement en hausse de 5 millions de dollars par rapport à l'année précédente. La formation est assurée par des collèges ontariens, y compris des collèges privés d'enseignement professionnel, des centres de formation de syndicats et autres, de même que différentes organisations communautaires. 

« Grâce à nos investissements dans les formations de préapprentissage, nous pouvons exploiter de nouvelles réserves de talents et donner à plus de gens la possibilité de se préparer à des carrières rémunératrices dans les métiers », a observé le ministre McNaughton lors d'un événement organisé au centre de formation régional de la section locale 1059 de l'Union internationale des journaliers d'Amérique du Nord (UIJAN).

« Les carrière dans les métiers ont été stigmatisées pendant trop longtemps, particulièrement en ce qui a trait aux femmes, a déclaré Jill Dunlop, ministre déléguée au dossier de l'Enfance et à la Condition féminine. Seulement quatre pour cent des personnes œuvrant dans les métiers spécialisées sont des femmes. Ce financement nous aidera à mieux faire les choses et à étendre les métiers spécialisés à une gamme plus large de personnes. »

Les initiatives locales annoncées aujourd'hui pour London sont les suivantes :

  • Un investissement de 144 000 $ pour aider la section locale 5 du syndicat Brick and Allied Craft Union of Canada à offrir à 12 participants une formation menant à d'excellentes carrières comme maçon ou maçonne en pierres et en briques ou encore comme manœuvre qualifié ou qualifiée en construction.
  • Un investissement de 549 580 $ pour aider la section locale 1059 de l'UIJAN à offrir à 72 participants une combinaison de formation théorique et de stage pratique en préparation à des emplois comme manœuvre qualifié ou qualifiée en construction ou comme cimentier-finisseur ou cimentière-finisseuse.
  • Un investissement de 131 135 $ pour aider le Collège Boréal à offrir une formation à 11 personnes de la région de London et leur permettre d'explorer des possibilités de carrière comme spécialistes du développement de l'enfant ou comme aide-enseignant ou aide-enseignante dans une garderie ou une école.
  • Un investissement de 99 888 $ pour aider le centre de formation London Training Centre à offrir à 12 personnes une formation « Smart Serve » sur la vente et le service responsable de boissons alcoolisées, une préparation à un métier et des stages pratiques pouvant leur ouvrir la voie à des emplois de boulanger ou boulangère, de cuisinier ou cuisinière ou encore de chef de cuisine.

« On peut s'attendre à ce que ces cinq prochaines années, un emploi sur cinq environ en Ontario soit lié à un métier », a estimé le ministre McNaughton. « Nous avons donc tout intérêt à sensibiliser les gens aux carrières dans les métiers spécialisés : cela aidera les entreprises à trouver des recrues et ouvrira de nouvelles perspectives aux gens qui veulent travailler. »

Faits en bref

  • Au troisième trimestre de 2019, on recensait environ 9 600 postes vacants dans la région économique de London et 23 600 dans le Sud-Ouest de l’Ontario, selon l’Enquête sur les postes vacants et les salaires de Statistique Canada.
  • Pour en savoir plus sur les programmes de préapprentissage, communiquez avec Emploi Ontario par téléphone, par la poste ou par clavardage.
  • Il existe plus de 140 métiers spécialisés en Ontario. Les départs à la retraite des gens qui les exercent expliquent en grande partie la pénurie de main-d’œuvre qu’on y observe. En 2016, près d’une personne sur trois parmi les ouvriers qualifiés avait 55 ans ou plus.
  • Le 29 mai 2019, l’Ontario a adopté la Loi de 2019 sur la modernisation des métiers spécialisés et de l’apprentissage afin de contribuer à transformer et moderniser le système de l’apprentissage et des métiers spécialisés dans la province, réduire les formalités administratives et rendre l’Ontario ouvert aux affaires et aux emplois.
  • Les personnes en quête d’un emploi peuvent visiter ontario.ca/ouvertauxaffaires pour obtenir une formation, renforcer leurs compétences et se renseigner sur les carrières.

Ressources additionnelles

Citations

« Nous sommes très heureux de voir que le gouvernement maintient son engagement en faveur des collèges de l’Ontario et de leur rôle crucial en matière de formation par l’apprentissage. Ce que le ministre McNaughton a annoncé aujourd’hui se traduira par une main-d’œuvre mieux qualifiée et prête à embrasser de formidables carrières dans des métiers spécialisés. »

Linda Franklin

présidente et directrice générale de Collèges Ontario

« Fort du soutien du ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, le centre de formation London Training Centre se réjouit de pouvoir proposer, à compter du 6 avril 2020, un programme de préapprentissage en arts culinaires aux personnes qui rêvent de faire un travail de boulanger, cuisinier ou chef de cuisine. Pour réussir dans ces domaines, il faut tout un éventail de compétences, entre autres en sciences, mathématiques et communication, et les programmes tels que celui-ci sont indispensables pour inspirer les gens et les aider à faire de leur rêve une réalité. Les personnes qui suivront ce programme pourront se perfectionner en alliant leur créativité à un nouveau savoir, ce qui les rendra hautement qualifiées dans le métier de leur choix et enrichira par là même le secteur alimentaire de l’Ontario. Un succès sur toute la ligne! »

David Corke

directeur général, London Training Centre

« Vu la demande croissante de spécialistes francophones et bilingues dans le Sud-Ouest de l’Ontario, le Collège Boréal est ravi de recevoir ce nouveau financement du préapprentissage pour ses programmes de formation de spécialistes en développement de l’enfant et d’aide-enseignantes ou aide-enseignants. Il nous permettra de proposer ces programmes de renom à une cohorte plus importante que jamais. Ce financement est aussi une bonne nouvelle pour la communauté francophone de London, vu qu’il augmentera le nombre de spécialistes bien formés capables de répondre, en français, aux besoins des enfants francophones, et ce, dans un environnement propice à leur épanouissement dans leur langue maternelle dès le plus jeune âge. »

Daniel Giroux

président, Collège Boréal

« Nous sommes vraiment heureux de recevoir ce soutien du ministère du Travail, de la Formation et du Développement des compétences. Notre section locale 1059 utilise son programme éprouvé de préapprentissage comme bassin de recrutement, et vu la pénurie de gens de métier qualifiés dans notre région, ce programme est plus crucial que jamais comme source de nouvelles recrues. Nous apprécions notre partenariat avec le ministre et son engagement continu à appuyer, financer et déstigmatiser les métiers spécialisés. Les gens de métier bâtissent nos routes, nos ponts et autres infrastructures essentielles – et le ministère a tout à fait raison de promouvoir les métiers spécialisés comme carrières de premier plan. »

Brandon MacKinnon

directeur des affaires syndicales, section locale 1059 de l’UIJAN

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Travail et emploi