Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario renforce son soutien et offre de nouvelles possibilités pour les travailleuses et travailleurs du secteur manufacturier

Communiqué

L'Ontario renforce son soutien et offre de nouvelles possibilités pour les travailleuses et travailleurs du secteur manufacturier

La province améliore l’accès au programme Deuxième carrière

CAMBRIDGE - Le gouvernement de l'Ontario tient sa promesse d'aider les gens à se préparer à des emplois en renforçant son soutien aux travailleuses et travailleurs du secteur manufacturier qui souhaitent suivre une formation pour changer de carrière.

Il a entre autres décidé d'éliminer certains critères d'admissibilité pour faciliter et accélérer l'accès au programme de soutien baptisé Deuxième carrière, qui aide les travailleuses et travailleurs à couvrir les coûts associés à une formation de recyclage, notamment ceux liés aux droits d'inscription, aux livres et au transport.

« L'Ontario possède des spécialistes de la manufacture parmi les plus doués et les plus assidus qui soient, et il est important que le gouvernement les aide pour veiller à ce que leurs compétences leur permettent de trouver de bons emplois », a dit le ministre McNaughton. « Nous devons pour cela utiliser tous les outils à notre disposition. Je suis heureux de pouvoir dire que nous procédons à des changements qui rendront cette aide plus rapidement accessible aux travailleuses et travailleurs. »

À compter du 1er avril 2020, les personnes mises à pied dans le secteur manufacturier n'auront plus à chercher du travail pendant 26 semaines pour être admissibles à Deuxième carrière. Elles peuvent désormais aussi présenter une demande de participation à ce programme peu importe combien de temps elles ont travaillé dans le secteur manufacturier, et notamment dans l'industrie automobile. Depuis son lancement et jusqu'au 31 mars 2019, Deuxième carrière a aidé quelque 110 900 travailleuses et travailleurs à se recycler en préparation à un nouvel emploi.

« Nous agissons pour offrir aux personnes qui travaillent dans le secteur manufacturier toutes les occasions possibles de réussir dans leur carrière », a ajouté Vic Fedeli, ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce. « Notre gouvernement demeure déterminé à fournir les soutiens nécessaires pour garantir un bel avenir à notre secteur manufacturier dans lequel les avancées technologiques abondent. »

Le programme Deuxième carrière a été lancé en 2008 pour répondre aux mises à pied massives qu'a entrainé la crise financière mondiale de 2007-2008. Ce programme aide les personnes mises à pied à financer les études postsecondaires ou la formation qu'il leur faut pour retrouver du travail.

Au troisième trimestre de 2019, la région économique de Kitchener-Waterloo-Barrie comptait environ 18 700 postes vacants et on y recherchait en particulier des mécaniciennes et mécaniciens, cuisinières et cuisiniers, charpentières et charpentiers, opératrices et opérateurs d'équipement lourd, de même que des mécaniciennes et mécaniciens de chantier.

« Les employeurs cherchent à embaucher et les gens cherchent à travailler. Nous pouvons aider les uns et les autres avec des programmes de formation mieux adaptés, a observé le ministre McNaughton. Ce printemps et cet été, en étroite collaboration avec les intervenants du milieu des affaires et du domaine de la formation, nous passerons en revue tous nos programmes de formation et d'emploi pour voir comment les améliorer. »

Faits en bref

  • En moyenne, chaque mois, plus de 10 000 personnes auparavant employées dans le secteur manufacturier ont touché des prestations de l’assurance-emploi en Ontario entre janvier et novembre 2019.
  • Les changements apportés au programme Deuxième carrière s’appliqueront aux personnes ayant été mises à pied de façon permanente dans le secteur manufacturier, y compris dans l’industrie automobile, le 1er janvier 2019 ou par la suite. Toutes les autres personnes mises à pied pourront continuer à présenter une demande de participation au programme Deuxième carrière selon les règles d’admissibilité antérieures.
  • Parmi les emplois les plus populaires auxquels se préparent les travailleuses et travailleurs qui participent à Deuxième carrière figurent ceux de camionneuse ou camionneur, opératrice ou opérateur d’équipement lourd (grues exceptées) et travailleuse ou travailleur en services sociaux et communautaires.
  • La présentation d’une demande de participation à Deuxième carrière est gratuite et les fournisseurs de services d’Emploi Ontario offrent sans frais une assistance pour la présentation d’une telle demande.
  • Le réseau Emploi Ontario donne accès à une variété de services et de soutiens qui aident les entreprises à trouver des talents et qui mettent les personnes en quête de travail en rapport avec des possibilités de formation et d’emploi.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Travail et emploi