Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario appuie des travaux de recherche révolutionnaires sur les cellules souches

Communiqué

L'Ontario appuie des travaux de recherche révolutionnaires sur les cellules souches

Une nouvelle collaboration permet d'envisager de nouveaux traitements contre la maladie

La province investit dans la santé de sa population en soutenant les chercheurs spécialisés dans les travaux portant sur les cellules souches pour qu'ils mettent au point de nouveaux traitements et de nouvelles thérapies pour aider les personnes vivant avec des maladies débilitantes et chroniques coûteuses.

La création de l'Institut ontarien de la médecine régénérative réunira des équipes de classe mondiale qui effectueront des travaux de recherche de pointe et mettront à l'essai des traitements nouvellement découverts pour une vaste gamme de maladies, notamment le cancer, le diabète, la cécité, ainsi que les maladies cardiaques et pulmonaires.

L'Institut est un partenariat entre l'Ontario Stem Cell Initiative (OSCI) et le Centre pour la commercialisation de la médecine régénératrice (CCMR). En plus de mettre au point des traitements révolutionnaires qui amélioreront la vie quotidienne des Ontariennes et des Ontariens, l'Institut aidera la province à commercialiser de nouvelles découvertes et à tirer parti d'occasions économiques importantes dans le domaine de la recherche sur les cellules souches.

Les investissements consentis dans la recherche qui soutient le secteur des sciences de la vie de la province font partie du plan économique du gouvernement pour l'Ontario. Comprenant quatre volets, le plan construit l'Ontario en investissant dans les talents et les compétences des gens, en construisant de nouvelles infrastructures publiques comme des routes et des installations de transport en commun, en créant un environnement de soutien dynamique au sein duquel les entreprises pourront s'épanouir et en élaborant un régime d'épargne sûr qui permettra à chacun d'avoir les moyens de prendre sa retraite.

Faits en bref

  • L'Ontario investit plus de 3 millions de dollars pour créer l'Institut ontarien de la médecine régénérative.
  • L'Ontario Stem Cell Initiative (OSCI) est un réseau regroupant plus de 145 programmes ontariens relatifs aux cellules souches et à la médecine régénérative.
  • Le Centre pour la commercialisation de la médecine régénératrice (CCMR) est un consortium d'universitaires, de partenaires de l'industrie et d'entrepreneurs qui transforment les découvertes scientifiques en produits commercialisables.
  • La médecine régénérative représente une importante occasion de commercialisation, étant donné que les découvertes des travaux de recherche mènent à des diagnostics, à des outils et à des produits de pointe à fort potentiel de commercialisation. La valeur combinée du marché mondial actuel du génie tissulaire et de la thérapie cellulaire, qui s'élevait à 10 milliards de dollars en 2011, devrait atteindre 19,4 milliards de dollars d'ici la fin de 2015.
  • Les cellules souches ont été découvertes en Ontario par James E. Till et Ernest A. McCulloch.
  • Les maladies chroniques, soit la dégradation des cellules et des tissus pouvant souvent être régénérés par des cellules souches, coûtent 190 milliards de dollars au Canada annuellement.
  • À ce jour, l'Ontario s'est engagé à verser 150 millions de dollars en financement destiné aux projets de recherche sur les cellules souches et la médecine régénérative.

Ressources additionnelles

Citations

Reza Moridi

« L'Ontario est ravi de soutenir cette initiative de collaboration qui peut aider à traiter, prendre en charge et guérir certaines des maladies les plus dévastatrices au monde tout en offrant d'importants avantages économiques. Les cellules souches ont été découvertes en Ontario et ce nouvel institut aidera à consolider la position de chef de file de l'Ontario dans le secteur essentiel de la médecine régénérative. »

Reza Moridi

ministre de la Recherche et de l'Innovation

« L'Ontario est un chef de file international dans la recherche sur les cellules souches et la médecine régénérative. Cet investissement consenti par le gouvernement de l'Ontario permet de s'assurer que nous conservons notre capacité de pointe et que nous continuons de travailler à un avenir où les Canadiennes et les Canadiens seront en meilleure santé. »

Janet Rossant

directrice intérimaire de l'Institut ontarien de la médecine régénérative

« Le soutien apporté par le gouvernement à l'Institut ontarien de la médecine régénérative aura une incidence importante sur notre capacité de commercialiser des produits et des technologies issus de la médecine régénérative qui profiteront aux Canadiennes et aux Canadiens atteints de maladies chroniques et débilitantes. Le lancement de l'Institut complète le plan du CCMR qui consiste à établir un carrefour international de fabrication de thérapies cellulaires qui permettra de diffuser les découvertes de la collectivité de chercheurs prolifiques de l'Ontario et accélérera l'arrivée des traitements sur le marché. »

Michael May

président et chef de la direction, Centre pour la commercialisation de la médecine régénératrice

Contacts Médias

Partager

Tags

Affaires et économie Éducation et formation Gouvernement Santé et bien-être Travail et emploi