Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Appuis reçus pour le Fonds ontarien de promotion de la musique

Document d'information archivé

Appuis reçus pour le Fonds ontarien de promotion de la musique

      

Citations

« En résumé, sans le Fonds ontarien de promotion de la musique, notre série de concerts et de films « Live at Massey Hall » n’aurait jamais vu le jour. Grâce à ce Fonds, nous avons pu élargir nos activités de commercialisation et de production et doubler le nombre de participants à notre première saison, soutenant ainsi huit artistes canadiens. Dans le cadre de la première saison de « Live at Massey Hall », des milliers de personnes sont venus écouter des concerts dans notre salle emblématique, une première pour beaucoup d’entre eux. Cette importante série fait la promotion non seulement du Massey Hall et de son héritage, mais aussi des artistes canadiens d’exception qu’elle appuie, sans compter qu’elle permet à l’auditoire de continuer de croître et de pouvoir profiter de ces films dans les années à venir. »

Charles S. Cutts

président et directeur général, The Corporation of Massey Hall and Roy Thomson Hall

« Le Fonds ontarien de promotion de la musique a favorisé la croissance continue du Bluesfest d’Ottawa, le plus important festival de musique extérieur de l’Ontario, et a contribué à en faire l’un des festivals de musique les plus populaires en Amérique du Nord; réputation qu’il s’est forgée tant au pays qu’à l’étranger. L’aide financière du Fonds nous a permis de présenter les prestations de 22 musiciens du Canada, de l’Ontario et d’Ottawa, mettant ainsi ces derniers en contact avec de grandes foules, de nouveaux spectateurs et des membres de l’industrie. Sans le soutien du Fonds, nous n’aurions peut-être pas été en mesure d’inviter certains de ces artistes canadiens lors de l’édition 2014 du festival. »

Mark Monahan

directeur général, RBC Banque Royale Bluesfest d’Ottawa

« Grâce au soutien du volet Développement de l’industrie de la musique du Fonds ontarien de promotion de la musique, le festival Canadian Music Week a pu établir et renforcer des relations et partenariats durables avec des événements et des festivals de partout sur la planète et tabler sur ces relations pour aider le mieux possible les entreprises et les artistes canadiens de l’industrie de la musique prêts à entrer sur les marchés étrangers, dont la majorité se trouve en Ontario. Nous remercions aussi les équipes de la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario et du Fonds d’avoir assemblé toutes les pièces du casse-tête : c’est grâce à leur capacité d’adaptation et à leur disponibilité que nous avons réussi à gérer un travail difficile dans des délais très serrés! »

Neill Dixon

président, Canadian Music Week

« Je tiens à vous remercier personnellement du fond du cœur. Il y a tant d’efforts et de travail de promotion investis dans l’ombre pour créer ce type de fonds et bien l’administrer. Je fais partie des artistes les plus privilégiés au monde, soit ceux qui ont la chance de venir d’un milieu qui reconnaît que l’art est important, que les artistes ont besoin de soutien et que l’art est source de bien-être et profitable pour l’économie. Ce programme de financement permet de joindre le geste à la parole et de changer la donne pour les artistes qui tentent de créer des œuvres hors pair. Il contribue également à créer un réseau de soutien pour les artistes qui visent les marchés locaux, nationaux et internationaux. Les répercussions de ce programme se feront sentir pendant de nombreuses années, et j’espère que celui-ci continuera d’exister et de croître pour aider davantage d’artistes à créer des œuvres de qualité dans ce milieu très compétitif, complexe et en constante évolution. Merci de m’avoir donné cette chance : je vous en suis profondément reconnaissant. »

Peter Katz

auteur-compositeur et propriétaire, Plaid Shirt Music

« L’aide du Fonds ontarien de promotion de la musique a joué un rôle déterminant dans la croissance continue de notre entreprise. Sans le soutien du Fonds, nous n’aurions pas pu financer nos enregistrements ni permettre aux groupes dont la réputation n’est pas encore forgée de partir en tournée. »

Mike McKeown

président, Cameron House Records

« Nous sommes ravis du soutien extraordinaire et des investissements dont l’industrie de la musique canadienne bénéficie, et nous remercions sincèrement le gouvernement de l’Ontario et la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario d’offrir le Fonds ontarien de promotion de la musique. Ce financement témoigne du dynamisme et de la viabilité économique des maisons de disques, des gérants d’artistes, des agents artistiques, des studios et des artistes indépendants et des nombreux autres membres de la Canadian Independent Music Association. Cette dernière emploie collectivement plus de 2 400 personnes et représente plus de 6 200 artistes canadiens. Le Fonds permettra à nos membres d’investir davantage dans leurs entreprises, de créer des emplois dans l’industrie, de renforcer le soutien offert à bon nombre d’artistes canadiens indépendants talentueux et de les faire connaître. »

Stuart Johnston

président, Canadian Independent Music Association (CIMA)

« Le Fonds ontarien de promotion de la musique a eu un effet bénéfique sur le monde de la musique, et il montre que le gouvernement de l’Ontario reconnaît que la musique est un bon investissement pour la province; c’est même l’un de nos plus grands avantages concurrentiels. Nous félicitons le gouvernement de la province d’avoir su réunir les conditions qui encouragent le secteur privé à investir dans cette industrie pour créer des emplois et stimuler la croissance. »

Graham Henderson

président-directeur général, Music Canada

« Notre expérience avec le Fonds ontarien de promotion de la musique a été positive et hautement bénéfique. Dans le cadre de ce programme, la maison de disques Paper Bag Records a pu augmenter ses activités de commercialisation à l’échelle nationale et internationale. Sans l’aide financière du Fonds, l’entreprise se verrait privée d’une grande partie de son budget de promotion des groupes ontariens, ce qui réduirait la visibilité de ces derniers et ferait chuter les ventes, tous marchés confondus. Une solide campagne de commercialisation est essentielle pour promouvoir les nouveaux albums et faire croître les ventes d’album. »

Trevor Larocque

président, Paper Bag Records

« CP Music Group tient à remercier sincèrement le ministre Michael Coteau, le Fonds ontarien de promotion de la musique et la Société de développement de l’industrie des médias de l’Ontario pour leur appui continu envers notre entreprise de musique indépendante à service intégral. Le financement du volet Développement des entreprises du secteur de la musique a créé une foule de possibilités pour les artistes de l’entreprise – tous ontariens –, leur permettant de rivaliser efficacement avec leurs homologues sur la scène nationale et internationale, de montrer l’étendue de leurs talents à l’industrie mondiale du disque, et bien plus encore! Encore une fois, nous vous remercions de l’aide et de la confiance accordées à CP Music Group, qui permettent à l’entreprise d’apporter sa contribution à l’industrie de la musique de la province sur les plans artistique, culturel et économique! »

Tony Sal

directeur général, CP Music Group

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Arts et culture Affaires et économie