Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Parc Trillium et sentier William G. Davis

Document d'information archivé

Parc Trillium et sentier William G. Davis

La province revitalise la Place de l'Ontario pour en faire une destination animée toute l'année au caractère novateur, amusant et qui engage les résidents et les visiteurs de tous âges. 

Dans un premier temps, l'Ontario a utilisé un ancien parc de stationnement pour y aménager le parc Trillium et le sentier William G. Davis sur 7,5 acres, qui sont inaugurés dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de l'Ontario.

Tout au long de ce processus, la Place de l'Ontario continue d'être un lieu parfait pour la musique en direct, les festivals et les événements. Dans le cadre des célébrations pour les 150 ans de l'Ontario, les gens peuvent redécouvrir la Place de l'Ontario avec un événement thématique différent chaque long week-end cet été.

Faits saillants de la construction

Créer des emplois et soutenir l'économie : Le projet du parc Trillium et du sentier William G. Davis ont créé et soutenu des emplois pour les travailleurs de l'Ontario. Près de 400 personnes ont travaillé sur place, et le projet engageait également des entreprises de toute la province, comme les maçons, des carrières, des pépinières et des entreprises de transport, ce qui a entraîné des avantages économiques pour les communautés de l'Ontario.

Urbacon, la société de construction qui a dirigé les travaux du parc et du sentier, a acheté des matériaux en provenance de l'Ontario, ce qui leur a permis de soutenir l'utilisation de ressources locales et de réduire les impacts environnementaux résultant du transport. LANDinc, une entreprise d'architecture du paysage basée à Toronto, a été le chef de file de la conception du parc et du sentier.

Une réflexion sur le paysage diversifié de l'Ontario : La conception du parc Trillium et du sentier William G. Davis utilise des matériaux de construction et des plantes de toute la province. Pour créer la fonction d'escarpement, environ 1700 tonnes de granit de Muskoka ont été transportées à la Place de l'Ontario depuis la carrière de Huntsville. La plus grande pierre pèse 52 tonnes. 140 dalles de granit provenaient du nord de l'Ontario pour compléter la paroi granitique.

Près de 1200 arbres de l'Ontario ont été plantés dans le parc et le sentier. Des arbres ont été amenés depuis des pépinières de toute la province et comprennent des chênes rouges, des pins rouges et des érables marqueurs à sucre. Environ 28 000 arbustes et plantes vivaces ont également été plantés et incluent la viorne trilobée, le gingembre sauvage et le millepertuis.

Viabilité: Tout au long du processus de construction, la durabilité et l'impact environnemental ont été une priorité élevée, et 90 pour cent des déchets ont été détournés des sites d'enfouissement. Au cours du projet, 52 000 mètres cubes de sol ont été acheminés sur le site dans 3700 camions. De ce nombre, 29 000 mètres cubes provenaient d'un projet domiciliaire de banlieue à l'est de Toronto. Le projet comprenait également la réparation de près de 600 mètres de rivage pour empêcher l'érosion.

Consultation publique

Les gens de partout en Ontario ont joué un rôle important dans la création du parc et du sentier à la Place de l'Ontario. À la suite d'une consultation publique, les caractéristiques clés du parc et du sentier sont incluses dans la conception finale, y compris un pavillon.

Le gouvernement a également consulté les Mississaugas de la Première Nation de New Credit sur la conception finale. Les principales caractéristiques du parc et du sentier reflètent leurs idées de conception, notamment :

  •  La gravure du mocassin : situé dans le ravin servant d'entrée au parc et au sentier, ce symbole fait partie d'un programme de marqueurs à l'échelle de l'Ontario pour célébrer l'héritage et la culture des Premières Nations, un élément visuel qui reconnaît et honore leur passé.
  • Arbres-marqueurs : le parc comprend trois arbres-marqueurs le long du sentier. Les arbres-marqueurs ont été façonnés historiquement sous une forme spécifique et utilisés par les Autochtones pour la navigation ou pour marquer d'importants sites autochtones. 

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Voyage et loisirs