Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Jessica Gardner et Megan Gauthier reçoivent la Bourse d'études Hilary M. Weston

Document d'information

Jessica Gardner et Megan Gauthier reçoivent la Bourse d'études Hilary M. Weston

La bourse d'études Hilary M. Weston est décernée chaque année à un maximum de deux étudiants inscrits à temps plein à un programme d'études supérieures en service social dans une université ontarienne financée par l'État.

Jessica Gardner (Université d'Ottawa)

Jessica Gardner se distingue par son ambition, son dévouement et son engagement dans la communauté et son université. Elle a démontré son engagement à combler les lacunes et à éliminer les obstacles pour les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Elle a obtenu un baccalauréat en philosophie et en communications de l'Université d'Ottawa avec très grande distinction et a reçu la bourse du président de l'université, un prix prestigieux décerné chaque année à un étudiant par faculté.

En tant qu'étudiante du programme de maîtrise en travail social, elle a été un membre actif de la communauté universitaire. Elle a lancé un projet de développement communautaire avec ses collègues de classe pour lutter contre l'anxiété chez les étudiants et a créé une vidéo à l'intention des professeurs qui a contribué à sensibiliser davantage les étudiants aux ressources universitaires existantes. Dans le cadre de uOGradMinds, elle a aidé à défendre les intérêts des étudiants et à développer une plate-forme pour faciliter un meilleur accès aux services de santé mentale.

Grâce à la Bourse d'études Hilary M. Weston, Jessica poursuivra ses études tout en demeurant active dans sa communauté. Elle a l'intention de terminer un projet de recherche sur l'efficacité des initiatives de sensibilisation à la santé mentale élaborées par le comité sur la santé mentale de l'École de service social et offertes au niveau postsecondaire. Une fois qu'elle aura obtenu sa maîtrise en service social, elle a hâte de faire carrière auprès des jeunes aux prises avec des problèmes de santé mentale.

Megan Gauthier (Université Wilfrid Laurier)

Megan est une militante passionnée et dévouée qui s'intéresse et s'implique depuis longtemps dans l'avancement des causes de santé mentale. Sa vaste expérience a influencé ses intérêts de recherche et de carrière, ainsi que son désir de se spécialiser dans les traumatismes et leurs répercussions sur la psychopathologie. 

Megan a travaillé dans les domaines de la santé mentale et des toxicomanies au sein de Camp Quality Canada, de l'Association canadienne pour la santé mentale, de Wyndham House, de l'Université de Guelph et dans son rôle actuel d'intervenante d'urgence pour Jeunesse, J'écoute et de conseillère en comportement à Stonehenge Therapeutic Community.

Au cours de sa quatrième année d'études de premier cycle à l'Université de Guelph, elle a aidé à créer une plate-forme pour combattre le silence entourant les idées suicidaires et cultiver une culture de soutien et d'accessibilité sur le campus. Son travail acharné a contribué au succès du premier banquet de sensibilisation et de prévention du suicide de l'Université de Guelph. 

Elle est coauteure de trois affiches évaluées par des pairs, d'une présentation orale et d'un article sous examen qui incorpore des éléments de sa thèse de spécialisation de premier cycle, une enquête sur la façon dont les caractéristiques parentales influencent le comportement pendant la douleur aiguë de leur enfant. 

Grâce à la Bourse d'études Hilary M. Weston, Megan poursuivra ses études de maîtrise en travail social et sa spécialisation dans les effets du traumatisme. Une fois qu'elle aura obtenu sa maîtrise en travail social, elle a l'intention de poursuivre une carrière de travailleuse sociale et de conseillère en traumatismes.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager