Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario rend ses routes plus sécuritaires

Communiqué archivé

L'Ontario rend ses routes plus sécuritaires

Le gouvernement McGuinty propose de nouvelles mesures pour les conducteurs débutants et des lois plus sévères pour les conducteurs aux facultés affaiblies ou dont le permis est suspendu

Ministère des Transports

L'Ontario propose un nouveau projet de loi sévère, qui, s'il est adopté, augmenterait la sécurité routière en Ontario pour tous les conducteurs.

Le système de délivrance graduelle des permis de conduire serait modifié de façon à ce qu'un nouveau conducteur ne puisse obtenir son permis avant 36 mois, afin que les conducteurs débutants acquièrent une plus grande expérience et développent de meilleures compétences pour conduire de manière sécuritaire.

Les autres changements proposés comprennent également :
  • une alcoolémie nulle pour tous les conducteurs âgés de 21 ans ou moins;
  • pour les conducteurs débutants, des sanctions plus sévères et qui le deviennent encore davantage après chaque infraction aux restrictions imposées par le système de délivrance graduelle des permis, avec des condamnations qui entraînent l'attribution de points d'inaptitude ou des suspensions de permis par ordonnance d'un tribunal;
  • des restrictions plus sévères concernant le nombre de jeunes passagers que les conducteurs adolescents peuvent transporter.

D'autres changements proposés dans le projet de loi aideraient à éloigner des routes de l'Ontario les conducteurs dont le permis de conduire est suspendu en donnant à la police le pouvoir de mettre immédiatement leurs véhicules à la fourrière pendant sept jours.

Les personnes déjà condamnées pour conduite en état d'ébriété et celles qui continuent de conduire sans que leur véhicule soit équipé d'un dispositif d'interruption d'allumage, alors qu'une ordonnance du tribunal les oblige à en avoir un, pourraient également voir leurs véhicules être envoyés sur-le-champ à la fourrière pendant sept jours.

Faits en bref

  • Les accidents de la route sont la principale cause d'hospitalisation des jeunes âgés de 15 à 24 ans.
  • Le gouvernement de l'Ontario a été le premier en Amérique du Nord à mettre sur pied un rigoureux programme de délivrance graduelle des permis de conduire en avril 1994.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Les conducteurs adolescents sont presque trois fois et demie plus susceptibles d'être impliqués dans une collision fatale. Le fait d'allonger leur période de formation permettra aux jeunes conducteurs et aux conducteurs débutants d'avoir plus de temps pour acquérir des habitudes de conduite sécuritaires qui leur serviront toute leur vie. »

Jim Bradley

ministre des Transports

« Nous appuyons le projet de loi et de réglementation de l'Ontario, qui contient un allongement de la période de délivrance graduelle des permis pour les nouveaux conducteurs ainsi qu'une politique d'alcoolémie nulle pour tous les conducteurs âgés de 21 ans ou moins. Ces mesures pourraient prévenir le phénomène de l'alcool au volant chez les jeunes et donner aux conducteurs débutants l'expérience dont ils ont besoin. »

Andrew Murie

chef de la direction de l'organisme MADD Canada

« La CAA est heureuse d'appuyer ces mesures qui permettront de renforcer le système de délivrance graduelle des permis de conduire de l'Ontario, de prendre des mesures énergiques contre les conducteurs dont le permis est suspendu et d'éloigner les conducteurs aux facultés affaiblies de nos routes. »

Faye Lyons

spécialiste des relations gouvernementales, CAA du Centre-Sud de l'Ontario

Partager

Sujets

Conduite et routes Domicile et communauté Lois et sécurité Enfants et adolescents