Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario pose plus de bornes de recharge pour véhicules électriques

Communiqué archivé

L'Ontario pose plus de bornes de recharge pour véhicules électriques

Le Fonds d’investissement vert combat le changement climatique et stimule l’économie ontarienne

Ministère des Transports

La province injecte 20 millions de dollars du Fonds d'investissement vert dans l'installation de près de 500 bornes de recharge pour véhicules électriques à plus de 250 endroits en Ontario en 2017.

Dans la foulée du Programme ontarien des bornes de recharge pour véhicules électriques (BRVE), un programme de subventions de 20 millions de dollars, la province collabore avec 27 partenaires des secteurs public et privé afin de mettre sur pied un réseau de bornes de recharge rapide pour les véhicules électriques dans les villes, à proximité des autoroutes, des lieux de travail, des immeubles en copropriété et des sites publics partout en Ontario.

Cette expansion de l'infrastructure de recharge dans l'ensemble de la province aidera à calmer l'« angoisse de l'autonomie », une préoccupation commune des consommateurs concernant la distance que peuvent parcourir les véhicules électriques par rapport aux conventionnels. Grâce à un réseau plus solide de bornes publiques partout en Ontario, les propriétaires de véhicules électriques peuvent maintenant planifier de plus longs trajets avec plus d'assurance, sachant qu'une borne de recharge est aussi facilement accessible qu'une station-service.

Il est essentiel de généraliser de plus en plus l'adoption de véhicules à émissions faibles ou nulles pour lutter contre le changement climatique et atteindre les objectifs de réduction des gaz à effet de serre en Ontario, qui sont de 80 p. 100 en dessous des niveaux de 1990 d'ici l'an 2050.

Le Fonds d'investissement vert de l'Ontario, un versement initial de 325 millions de dollars dans le programme de plafonnement et d'échange de la province, renforce déjà l'économie, crée de bons emplois et encourage l'innovation, en plus de lutter contre le changement climatique - un signal fort des attentes que peuvent avoir les Ontariennes et les Ontariens des retombées du programme de plafonnement et d'échange. Ces investissements aideront à garantir un avenir sain, propre et prospère à faible consommation de carbone, et à transformer nos façons de vivre, de nous déplacer, de travailler et de nous adapter à notre environnement, parallèlement à l'édification de collectivités solides et durables.

Combattre le changement climatique tout en soutenant la croissance, l'efficacité et la productivité s'inscrit dans le plan économique du gouvernement, qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois. Ce plan en quatre volets consiste à investir dans les talents et les compétences, tout en aidant plus de gens à obtenir et à créer les emplois de l'avenir en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de haute qualité. De plus, le plan fait le plus important investissement dans l'infrastructure publique de l'histoire de l'Ontario et investit dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à forte croissance et axées sur l'exportation. Enfin, le plan aide la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.

Faits en bref

  • Le Fonds d’investissement vert du gouvernement, doté de 325 millions de dollars, a été annoncé dans le document Perspectives économiques et revue financière de l’Ontario de 2015. Les projets qu’il couvre comprennent notamment : plus de bornes de recharge rapide pour véhicules électriques, des rénovations énergétiques pour les résidences unifamiliales et les logements abordables, le soutien aux collectivités autochtones ainsi qu’à l’industrie et aux petites et moyennes entreprises, et l’aide aux organismes locaux pour lutter contre le changement climatique.
  • Les transports en Ontario constituent le secteur émettant le plus de gaz à effet de serre dans notre économie. Les gaz à effet de serre provenant de véhicules représentent plus d’émissions que ceux produits par des industries comme le fer, l’acier, le ciment et les produits chimiques combinés. Avec une population en croissance et l’étalement des régions urbaines, les émissions reliées aux transports représentent le plus important défi de la province pour atteindre les objectifs de réduction des émissions.
  • En seulement dix ans, l’Ontario est devenu un chef de file en Amérique du Nord dans le développement, l’usage et la production d’énergie propre.
  • En mai 2015, l’Ontario a été la première province canadienne à se fixer, à moyen terme, un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 37 p. 100 par rapport aux niveaux de 1990 d’ici 2030.
  • Environ 6 400 véhicules électriques sont actuellement immatriculés en Ontario.
  • Plus de 200 demandes de subventions ont été reçues dans le cadre du Programme BRVE du 21 décembre 2015 au 12 février 2016, pour une valeur totale de 165 millions de dollars.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les conducteurs de l’Ontario. C’est en investissant dans une infrastructure de recharge qui est rapide, fiable et abordable que nous pourrons encourager plus d’Ontariennes et Ontariens à se procurer des véhicules électriques, ce qui réduira la pollution par les gaz à effet de serre et conservera la pureté de notre air. »

Steven Del Duca

ministre des Transports

« Pour réussir à contrer le changement climatique, il faut des changements fondamentaux dans nos façons de nous déplacer, de vivre et de travailler. De tels partenariats montrent un besoin collectif de transformation et témoignent de la détermination à cet égard. Cet investissement n’est que l’un des nombreux moyens que nous prenons pour aider des personnes et des entreprises à faire des choix plus sains aujourd’hui pour un avenir meilleur. »

Glen Murray

ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Conduite et routes Environnement et énergie Gouvernement Santé et bien-être Voyage et loisirs