Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration commune sur le pont de la rivière Nipigon

Déclaration archivé

Déclaration commune sur le pont de la rivière Nipigon

Ministère des Transports

Aujourd'hui, l'honorable Steven Del Duca, ministre des Transports, et Michael Gravelle, ministre du Développement du Nord et des Mines ont publié la déclaration suivante :

« Plus tôt aujourd'hui, nous avons été voir le pont de la rivière Nipigon afin de fournir une mise à jour de l'enquête sur ce qui s'est produit en début d'année et de constater personnellement la progression des travaux. 

Le 10 janvier 2016, on a dû interrompre subitement la circulation sur le pont de la rivière Nipigon en raison d'un problème avec le raccord d'arrimage au coin nord-ouest du pont. Après la fermeture, des contrats ont été conclus avec deux firmes afin qu'elles mènent des essais sur les boulons du pont. Les essais ont confirmé que les boulons ont cédé en raison d'une surcharge et non en raison d'un défaut.

Une analyse technique approfondie a ensuite été menée par des ingénieurs des ponts du ministère et par un ingénieur-conseil indépendant afin de déterminer la cause de la défaillance. Ces analyses ont été menées indépendamment et en sont arrivées aux mêmes conclusions.

Les examens techniques ont révélé que trois principaux facteurs ont mené à la défaillance : premièrement, la conception et la flexibilité de la plaque semelle; deuxièmement, un manque de rotation dans l'appareil d'appui bâti et troisièmement, le serrage inadéquat des boulons reliant la poutre à la plaque semelle. La combinaison de ces trois facteurs a mené à la défaillance. Les températures froides et le vent ne sont pas la cause de la fermeture du pont.

Une modification permanente a été élaborée afin de régler les problèmes cernés dans le cadre des examens techniques. Cette modification permanente assurera que le pont de la rivière Nipigon sera sécuritaire pendant toute sa durée utile prévue. Cette conception fera l'objet d'un examen par Associated Engineering (Ont.) et par les ingénieurs des ponts du ministère. Elle fera également partie intégrante de la construction de la partie sud du pont, qui progresse bien. Selon les estimations préliminaires, les travaux de réparation initiaux entrepris en février et les réparations finales à venir coûteront entre 8 et 12 millions de dollars.

La province ira également de l'avant cet automne avec une étude de planification du tracé et une évaluation environnementale officielles relativement à une déviation d'urgence. Elles devraient être achevées en 18 mois. Bien qu'il ne fasse nul doute pour notre gouvernement que la modification, une fois achevée, assurera que le pont est sécuritaire pour tous les usagers, une telle déviation offrirait une solution de rechange aux résidants et aux entreprises en cas d'urgence.

La sécurité des usagers de la route demeure d'une importance capitale pour notre gouvernement et nous sommes reconnaissants de la patience et de la compréhension des gens qui utilisent ce pont chaque jour et qui en dépendent. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Conduite et routes Gouvernement Travail et emploi Voyage et loisirs