Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario accueille une conférence internationale sur les trains mus à l'hydrogène

Communiqué archivé

L'Ontario accueille une conférence internationale sur les trains mus à l'hydrogène

La province va de l’avant avec les travaux de conception des trains mus à l’hydrogène

ministère des Transports

La province va de l'avant avec le travail de conception pour des trains mus à l'hydrogène et accueille des experts du monde entier pour explorer le potentiel de cette technologie, alors que l'Ontario transforme le réseau GO en un système de transport en commun rapide qui offrira un service plus rapide et plus fréquent aux navetteurs et aux familles. 

Le ministre des Transports, Steven Del Duca, a prononcé aujourd'hui un discours-thème devant plus de 200 chefs de file de l'industrie et experts internationaux des secteurs de la technologie des piles à combustible et des transports, qui assistent à la Conférence Hydrail en Ontario pour examiner l'application potentielle de la technologie des piles à combustible à l'hydrogène pour électrifier le réseau ferroviaire GO.

La province va également de l'avant avec le travail de conception et a maintenant clôturé une demande de propositions pour montrer comment un système de piles à combustible à hydrogène pourrait être intégré dans un train GO à deux niveaux.

Des avancées récentes dans l'utilisation de piles à combustible à l'hydrogène pour propulser des trains électriques dans d'autres territoires soulignent à quel point il est important que l'Ontario considère cette technologie électrique propre comme une alternative aux caténaires conventionnels. L'étude de faisabilité Hydrogen Rail (Hydrail) aidera à déterminer si l'hydrogène peut jouer un rôle dans les travaux en cours en Ontario pour électrifier les trains GO.

L'électrification du réseau de GO Transit fait partie du plus grand projet ferroviaire au Canada, alors que l'Ontario transforme GO Transit d'un réseau de transport en commun à un réseau régional de transport rapide. Les trajets hebdomadaires à travers l'ensemble du réseau ferroviaire de GO vont croître d'environ 1500 à près de 6000 d'ici 2025, avec un service bidirectionnel de 15 minutes toute la journée pour les navetteurs et les familles de toute la région.

Le plan de l'Ontario pour promouvoir l'équité et les chances de succès en cette période d'évolution rapide de l'économie comprend un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que les médicaments d'ordonnance gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération.

Faits en bref

  • La province investit 21,3 milliards de dollars pour transformer le réseau GO d’un système de transport en commun vers un système régional de transport en commun rapide.
  • Depuis 2015, les améliorations apportées au service de GO Transit et aux gares comprennent la nouvelle gare GO de West Harbour, le nouveau service de jour entre Brampton et Toronto, la nouvelle gare GO de Gormley, le service de fin de semaine de Barrie, le nouveau service de jour de Stouffville et la nouvelle gare GO d’Oshawa.
  • L’étude de faisabilité Hydrail devrait être terminée d’ici la fin de 2017, et une décision sur la technologie d’électrification suivra.
  • Une demande de propositions a été clôturée le 9 novembre en vue d’obtenir des travaux de conception pour montrer comment un système de piles à combustible à l’hydrogène pourrait être intégré dans un train à deux niveaux de type unité multiple électrique (UME).
  • Un train UME est un train à énergie électrique composé de multiples wagons auto-propulsés et reliés entre eux. Une UME ne nécessite pas l’utilisation d’une locomotive, car les moteurs électriques sont incorporés dans chaque wagon. Des exemples d’UME actuellement en service comprennent le Heathrow Flyer au Royaume-Uni, l’AGV en France et les rames de métro Toronto Rocket de la TTC.

Ressources additionnelles

Citations

« Les principaux enseignements tirés de la conférence d’aujourd’hui aideront l’Ontario à prendre une décision éclairée quant à savoir s’il faut aller de l’avant ou non avec la technologie de l’hydrogène pour électrifier le réseau ferroviaire GO. Cette décision aura une incidence sur l’avenir du transport en commun en Ontario pendant des générations, et il est donc essentiel que nous obtenions les bons résultats. Je remercie tous les participants d’aujourd’hui pour leur temps et leurs contributions au progrès de l’étude de faisabilité Hydrail. »

Steven Del Duca

ministre des Transports

« Aujourd’hui, il s’agissait de réunir des experts du monde entier pour discuter de l’utilisation de la technologie de l’hydrogène dans les transports et de la façon dont elle est appliquée aux systèmes ferroviaires. Ce travail nous informera sur la façon dont nous allons offrir à nos usagers un service ferroviaire GO électrique plus rapide et plus propre au cours des prochaines années. »

Phil Verster

président et chef de la direction, Metrolinx

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Conduite et routes Gouvernement Travail et emploi Voyage et loisirs