Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario va de l'avant avec l'évaluation environnementale pour le train à grande vitesse

Communiqué archivé

L'Ontario va de l'avant avec l'évaluation environnementale pour le train à grande vitesse

Le projet réduira les temps de déplacement des navetteurs et des familles

ministère des Transports

L'Ontario poursuit ses progrès en vue de l'introduction du train à grande vitesse dans le corridor Toronto-Windsor, qui réduira le temps de déplacement des personnes et créera de nouvelles possibilités pour les travailleurs, les entreprises et les familles.

l'évaluation environnementale pour la partie du corridor allant de Kitchener-Waterloo à London.

Le cadre de référence fournira les paramètres pour la planification et l'évaluation environnementale, qui portera sur la façon dont tous les aspects du projet pourraient influer sur l'environnement, y compris la façon dont les gares sont construites, l'emplacement des voies, les besoins en énergie, l'achalandage prévu et les besoins en matière de stationnement. Comme le train à grande vitesse sera un nouveau service pour l'Ontario et le Canada, de nouvelles normes sur les trains et la sécurité seront élaborées avec Transports Canada pour éclairer le processus d'évaluation environnementale.

Investir dans le train à grande vitesse fait partie du plan de l'Ontario pour promouvoir l'équité et les chances de succès en cette période d'évolution rapide de l'économie. Notre plan comprend un salaire minimum plus élevé, l'amélioration des conditions de travail, la gratuité scolaire pour des centaines de milliers d'étudiants, un meilleur accès à des services de garde d'enfants abordables, ainsi que les médicaments d'ordonnance gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans, grâce à la plus grande expansion de l'assurance-santé en une génération.

Faits en bref

  • La ligne ferroviaire à grande vitesse desservira plus de sept millions de personnes. Les arrêts proposés sont Windsor, Chatham, London, Kitchener-Waterloo, Guelph et Toronto Union Station, avec une liaison à l’aéroport international Pearson.
  • Un système de transport qui relie efficacement les gens, les lieux et les marchandises fait partie du plan de l’Ontario pour la région élargie du Golden Horseshoe (REGH). La province sollicite les commentaires du public sur un projet de buts et d’objectifs à long terme pour le plan de transport de la REGH. Répondez au sondage d’ici le 23 décembre 2017.
  • L’Ontario fera participer les collectivités autochtones, les partenaires privés et publics, y compris les municipalités, à l’évaluation environnementale, aux travaux de conception et au processus de prévision de l’achalandage.
  • L’Ontario a créé un site Web qui sera mis à jour au fur et à mesure que l’évaluation environnementale progressera, y compris ce que le train à grande vitesse signifiera pour les gens du Sud-Ouest de l’Ontario et de la province.
  • L’Ontario fait le plus important investissement d’infrastructure de l’histoire de la province dans les hôpitaux, les écoles, les transports en commun, les routes et les ponts. Pour en savoir plus sur les projets d’infrastructure dans votre communauté, consultez Ontario.ca/ONrenforce.

Ressources additionnelles

Citations

« Je suis très heureux d’annoncer que nous avons réalisé des progrès dans la mise en place d’un train à grande vitesse dans le sud-ouest de l’Ontario, reliant les collectivités et investissant dans un réseau de transport prêt pour l’avenir. Ce projet historique est le premier du genre au Canada et sera l’un des plus importants projets de planification et d’évaluation environnementale que notre province n’ait jamais réalisés. Nous investissons dans des transports en commun modernes et intégrés qui faciliteront la vie des navetteurs et des familles et permettront aux gens de se rendre à leur destination plus rapidement. »

Steven Del Duca

ministre des Transports

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Conduite et routes Gouvernement Travail et emploi Voyage et loisirs