Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement de l'Ontario appuie l'innovation et la croissance dans l'industrie des véhicules automatisés

Communiqué

Le gouvernement de l'Ontario appuie l'innovation et la croissance dans l'industrie des véhicules automatisés

Expansion du projet pilote de véhicules automatisés de l’Ontario

Ministère des Transports

WATERLOO — Aujourd'hui, le ministre des Transports Jeff Yurek était au Sedra Student Design Centre de l'Université de Waterloo pour appuyer l'innovation et la croissance du secteur des véhicules automatisés en Ontario.

Dans le cadre des mesures récentes pour éliminer des formalités administratives et favoriser la création d'emplois, l'Ontario a mis à jour son programme pilote de mise à l'essai des véhicules automatisés afin de permettre davantage d'essais des technologies émergentes et de soutenir les ventes futures de la prochaine génération d'automobiles.

L'Ontario permettra aux véhicules équipés de niveaux d'automatisation plus élevés — technologie de niveau 3 de la Society of Automotive Engineers (SAE) — de circuler sur les routes de l'Ontario dès qu'ils seront admissibles à l'achat au Canada. L'Ontario permettra également aux participants au projet pilote de faire l'essai de véhicules automatisés sans conducteur et de camions connectés en convoi automatisé sur les routes, à des conditions strictes.

Pour assurer la sécurité des routes de l'Ontario, toutes les entreprises qui mettent à l'essai la technologie des véhicules automatisés et connectés dans le cadre du projet pilote de l'Ontario doivent suivre des directives et des règles strictes. Un véhicule, quel que soit son niveau d'automatisation, continuera d'être doté d'un conducteur humain attentif en tout temps, prêt à prendre le contrôle du véhicule et à se conformer à toutes les lois en vigueur sur la conduite, y compris en ce qui concerne la conduite inattentive et la conduite avec facultés affaiblies.

Ces changements ouvriront la porte à des occasions d'affaires locales et à des investissements venant de l'international, débloqueront des avantages économiques potentiels et positionneront l'Ontario comme chef de file dans le domaine de la technologie des véhicules connectés et automatisés. L'Ontario abrite la deuxième grappe technologique en importance en Amérique du Nord, avec plus de 150 entreprises en démarrage et en expansion travaillant sur la technologie des véhicules connectés et automatisés et l'intelligence artificielle.

Ressources additionnelles

Citations

« Nous réduisons les formalités administratives pour les universités, les entreprises et les autres intervenants du secteur des véhicules automatisés de l’Ontario afin de stimuler l’innovation, la croissance économique, la part de marché et la création d’emplois dans notre province. L’Ontario est le chef de file au pays pour ce qui est de mettre à l’essai, de développer et de commercialiser ces nouvelles technologies. »

Jeff Yurek

ministre des Transports

« À l’Université de Waterloo, nous menons des recherches uniques dans le domaine des véhicules autonomes, comme l’amélioration de la conduite automobile dans des conditions météorologiques canadiennes comme la neige et la neige fondue. Après avoir récemment célébré les 100 kilomètres parcourus sur le réseau routier public, les mesures annoncées aujourd’hui permettront à des projets comme Autonomoose de faire progresser d’importantes possibilités de recherche dans ce secteur émergent, tout en formant du personnel hautement qualifié pour l’industrie. »

Ross McKenzie

directeur général, WatCAR, Université de Waterloo

« BlackBerry s’est engagé à travailler avec les secteurs privé et public pour faire progresser les technologies des véhicules connectés et à autonomes. Nous applaudissons le plan du gouvernement visant à étendre les essais des véhicules connectés et autonomes en Ontario, ce qui mènera au développement d’une technologie qui sauvera des vies, en laquelle le monde entier peut avoir confiance. »

John Wall

vice-président principal et co-chef de BlackBerry Technology Solutions, BlackBerry

« L’Association canadienne des constructeurs de véhicules se réjouit de la mise à jour du programme pilote de mise à l’essai des véhicules automatisés de l’Ontario par le ministère des Transports, qui aide le secteur à gérer efficacement l’introduction de ces technologies. Les technologies des véhicules autonomes ont le potentiel d’améliorer considérablement la sécurité et la mobilité et de favoriser l’innovation et la croissance dans les entreprises et les instituts de recherche canadiens. »

Mark Nantais

président de l’Association canadienne des constructeurs de véhicules

« L’allégement du fardeau réglementaire fait en sorte que l’Ontario est vraiment ouvert aux affaires et augmente les possibilités de développement, de tests et de mise à l’essai de technologies nouvelles et émergentes dans le domaine de l’automobile et des transports dans la province. La mise à jour des règlements du programme pilote de mise à l’essai des véhicules automatisés de l’Ontario fait une grande différence pour les petites et moyennes entreprises que nous soutenons dans le cadre du Réseau d’innovation pour les véhicules autonomes mis sur pied par les Centres d’excellence de l’Ontario et encourage les chefs de file mondiaux de l’industrie automobile à s’associer et à investir en Ontario. »

Raed Kadri

directeur, Technologie automobile et innovation de la mobilité, Réseau d’innovation pour les véhicules autonomes, Centres d’excellence de l’Ontario

« Les Constructeurs mondiaux d’automobiles du Canada sont heureux que le gouvernement de l’Ontario ait récemment modifié la réglementation pour tenir compte de l’évolution rapide des technologies d’aide à la conduite et, bientôt, du déploiement au Canada de véhicules semi-autonomes de niveau 3 dotés de la technologie SAE. En éliminant l’obstacle réglementaire de la province au déploiement de véhicules de niveau 3 sur les routes de l’Ontario, le gouvernement a reconnu l’engagement des équipementiers envers la sécurité routière, tout en veillant à ce que l’Ontario demeure parmi les principales provinces et territoires en matière d’essai et d’adoption des véhicules automatisés. »

David Adams

président, Constructeurs mondiaux d’automobiles du Canada

« Nous félicitons le gouvernement de l’Ontario d’avoir pris des mesures pour permettre la mise à l’essai sécuritaire sur la route de véhicules autonomes sans conducteur humain. Les tests en situation réelle seront cruciaux pour réaliser les avantages de la conduite automatisée en Ontario. »

Sarah Abboud

porte-parole, Uber

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Conduite et routes Gouvernement Travail et emploi Voyage et loisirs