Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario lance les projets pilotes et les consultations sur les limites de vitesse

Communiqué

L'Ontario lance les projets pilotes et les consultations sur les limites de vitesse

Le gouvernement permet aux gens d’explorer de nouvelles façons d'améliorer le réseau de transport

Ministère des Transports

LONDON - Le gouvernement de l'Ontario étudie de nouvelles façons d'améliorer la circulation et la sécurité sur les routes provinciales en lançant trois projets pilotes de limite de vitesse sur certaines routes. Par le fait même, le gouvernement de l'Ontario procédera à des consultations à l'échelle de la province sur la façon d'accroître la vitesse en toute sécurité sur les routes de manière à être en harmonie avec d'autres provinces, et sur la conduite actuelle des gens.

Jeff Yurek, ministre des Transports, accompagné de Bob Bailey, député de Sarnia-Lambton, a expliqué comment le gouvernement prendra en compte les suggestions des gens sur la meilleure façon de moderniser le réseau routier de l'Ontario afin de mieux répondre à leurs besoins.

« Les résultats des projets pilotes et tous les commentaires reçus au cours des consultations seront pris en compte dans le cadre du processus décisionnel final », a dit le ministre Yurek. « Nous travaillons également avec nos partenaires responsables de la sécurité routière et de l'application de la loi ».

Il est prévu que trois tronçons routiers servent d'emplacements pour les projets pilotes dans le sud de l'Ontario où la vitesse sera affichée à 110 km/h dès le milieu de septembre :

  • Autoroute 402, de London à Sarnia;
  • Autoroute Queen Elizabeth (QEW), de St. Catharines à Hamilton;
  • Autoroute 417, d'Ottawa/Gloucester à la frontière entre le Québec et l'Ontario.

Le ministère des Transports étudie les options pour un quatrième projet pilote dans le nord de l'Ontario.

« La sécurité est la priorité du gouvernement et chaque emplacement des projets pilotes a été soigneusement choisi en fonction d'un certain nombre de facteurs, y compris pour sa capacité à permettre des limites de vitesse plus élevées », a dit M. Yurek.

Notre gouvernement ajoute des mesures de sécurité comme un plus grand nombre de panneaux de signalisation et de messages sur les routes. Nous protégerons également la sécurité des conducteurs en proposant des modifications qui permettent de maintenir les sanctions pour les courses de rue à 150 km/h. Ainsi, dans les zones du projet pilote de limite de vitesse, les sanctions pour les courses de rue s'appliqueront lorsque la vitesse d'une voiture dépasse la vitesse limite prescrite de 40 km/h et non les 50 km/h habituels.

« La position de l'Ontario Safety League se base sur la science, et la science nous indique que bien que la vitesse excessive est un facteur associé à de nombreux accidents, dans des conditions de conduite normales et avec une attention raisonnable de la part du conducteur, elle n'aura pratiquement aucune incidence », a dit Brian Petterson, chef de la direction, Ontario Safety League.

« La CAA est fière de continuer à collaborer avec le ministère des Transports pour sensibiliser et informer les automobilistes à adopter une conduite sécuritaire. Il est important que les conducteurs portent une attention particulière aux conditions météorologiques et routières et de s'ajuster en fonction de celles-ci, quelle que soit la limite de vitesse affichée. Un programme pilote est une façon idéale d'étudier graduellement l'augmentation des limites de vitesse et de déterminer son incidence sur la sécurité routière », a dit Elliott Silverstein, CAA du Centre-Sud de l'Ontario.

Faits en bref

  • Les consultations seront lancées au cours des prochaines semaines.
  • Les projets pilotes seront mis en place vers la mi-septembre. L’augmentation des messages et l’installation de nouveaux panneaux permettront de s’assurer que les automobilistes sont au courant des endroits où les limites de vitesse seront modifiées. Nous continuerons à collaborer avec nos partenaires de la sécurité routière et d’application des règlements pour veiller à ce que les projets pilotes se déroulent de façon sécuritaire.
  • Actuellement, six autres provinces du Canada ont déjà augmenté les limites de vitesse à 110 km/h ou plus sur certaines autoroutes.
  • Les autoroutes de l’Ontario sont parmi les plus sécuritaires en Amérique du Nord. Depuis les 18 dernières années, elles se classent au premier ou deuxième rang parmi les autoroutes ayant le moins de collisions fatales à leur actif.

Document d’information

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Conduite et routes Gouvernement Régions rurales et du Nord Voyage et loisirs