Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario gèle certains frais pour les conducteurs et les véhicules

Communiqué

L'Ontario gèle certains frais pour les conducteurs et les véhicules

Rendre la vie plus abordable pour les conducteurs

Ministère des Transports

TORONTO - Le gouvernement de l'Ontario protège ce qui compte le plus en mettant en œuvre un plan quinquennal qui assurera la stabilité des frais pour les conducteurs, les véhicules de promenade et les transporteurs au cours des cinq prochaines années. 

Les frais principaux relatifs aux conducteurs, aux véhicules et aux transporteurs n'augmenteront pas avant le 1er juillet 2020. Il s'agit de la troisième série d'augmentations des frais pour les conducteurs et les véhicules qui ont été annulées par le gouvernement. Une modeste augmentation de deux pour cent des autres frais entrera en vigueur le 12 juillet 2019.

« Notre gouvernement met en œuvre des hausses minimales et constantes des droits qui procurent de la certitude aux entreprises et permettent de laisser plus d'argent dans les poches des contribuables, a déclaré la ministre des Transports, Caroline Mulroney. « Nous nous engageons à réduire le fardeau des Ontariens tout en maintenant notre responsabilité financière et en veillant à ce que nos routes demeurent sécuritaires. »

Les frais qui n'augmenteront pas cette année comprennent les renouvellements de permis de conduire, les demandes de permis de conduire et les frais d'immatriculation, de permis et de validation des véhicules.

« Le gel de la plupart des frais est une mesure positive du gouvernement Ford qui permettra aux Ontariens d'économiser de l'argent. Pour l'avenir, nous serions heureux de travailler avec le gouvernement pour continuer à trouver d'autres moyens de réaliser des gains d'efficience.  » Aaron Wudrick, directeur fédéral, Fédération canadienne des contribuables 

« La CAA est heureuse que le ministère des Transports ait maintenu les frais d'immatriculation et de validation des véhicules de tourisme et commerciaux aux niveaux actuels pour l'année à venir. Cette décision profitera à des millions de conducteurs en Ontario.  »  Elliott Silverstein, gestionnaire, Relations gouvernementales, CAA Centre-Sud de l'Ontario 

« En 2014, l'industrie du camionnage commercial a dû faire face à des hausses à deux chiffres pour l'achat de plaques d'immatriculation et de permis commerciaux - jusqu'à 70 % pour les plaques commerciales. À l'époque, l'OTA avait demandé au gouvernement de l'Ontario d'adopter une approche plus mesurée et mieux planifiée à l'égard des augmentations requises des plaques et des frais, y compris l'utilisation de l'indice des prix à la consommation sur une base régulière. L'annonce faite aujourd'hui par le gouvernement de l'Ontario, qui prévoit une augmentation des droits de 2 % en 2019, suivie d'une augmentation des droits et des plaques de 2 % jusqu'en 2023, suit l'approche recommandée par l'Ontario Trucking Association. »  Stephen Laskowski, Président, OTA

L'Ontario s'efforce de réduire le déficit de façon responsable, de réduire les formalités administratives et de maintenir la province sur la voie de la responsabilité financière. D'après les recommandations de la vérification ligne par ligne effectuée par Ernst & Young, l'augmentation des frais pour certains conducteurs, de certains véhicules de promenade et de transporteurs sur cinq ans permettra au gouvernement de demeurer responsable sur le plan financier tout en réduisant au minimum l'incidence financière pour les entreprises et les conducteurs ontariens.

Les recettes provenant des droits contribuent à l'amélioration des routes, des ponts et des autoroutes de l'Ontario et font en sorte qu'ils continuent d'être parmi les plus sûrs en Amérique du Nord.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Conduite et routes Travail et emploi Voyage et loisirs