Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario va de l'avant pour accélérer la livraison des métros

Communiqué

L'Ontario va de l'avant pour accélérer la livraison des métros

La loi proposée donnerait à la province la capacité de réaliser des projets de transport en commun prioritaires

Ministère des Transports

TORONTO - Aujourd'hui, Caroline Mulroney, ministre des Transports, a présenté un projet de loi qui contribuera à la réalisation des quatre projets prioritaires de métro de l'Ontario dans les délais et les budgets impartis. La législation proposée démontre l'engagement réel de l'Ontario à fournir des transports en commun plus rapides pour les résidents de la région du Grand Toronto, à réduire les embouteillages et à relier les gens à des lieux et à des emplois.

« Afin de suivre l'énorme croissance de la région, nous devons construire un transport en commun rapide, moderne et efficace », a déclaré la ministre Mulroney. « Non seulement cela générera des années d'emploi, mais cela nous permettra de mieux relier une ville de classe mondiale et de développer des communautés axées sur le transport en commun. »

La Loi de 2020 sur la construction plus rapide de transport en commun fournirait à la province les outils nécessaires pour accélérer le processus de planification, de conception et de construction qui a retardé les grands projets dans le passé. Si elle est adoptée, la loi lèvera les obstacles et donnera à la province la capacité nécessaire pour réaliser les projets plus rapidement :

  • relocaliser les services publics de manière plus efficace tout en traitant les entreprises de manière équitable et en veillant à ce que les coûts ne soient pas répercutés sur les consommateurs;
  • assurer le regroupement des terrains nécessaires à la construction des stations, à la réalisation des tunnels et à la préparation des sites, tout en traitant les propriétaires de manière équitable;
  • garantir l'accès en temps voulu aux services municipaux et aux droits de passage;
  • permettre à l'Ontario d'inspecter et d'éliminer les obstacles physiques avec une notification appropriée aux propriétaires;
  •  veiller à ce que les projets de développement ou de construction à proximité soient coordonnés afin de ne pas retarder les quatre projets de métro prioritaires.

Les projets comprennent la toute nouvelle ligne Ontario, l'extension du métro Yonge North, l'extension du métro Scarborough à trois arrêts et l'extension Eglinton Crosstown vers l'ouest, et répondront à la demande croissante d'options de transport sûres et fiables.

« Non seulement ce projet de loi permettra aux gens de prendre le train plus tôt, mais elle garantira que la province est la mieux placée pour attirer de nouvelles entreprises et garder nos meilleurs éléments ici en Ontario », a déclaré Kinga Surma, ministre associée des Transports (RGT).

L'Ontario reste déterminé à s'associer à la Ville de Toronto pour lever les obstacles, à faire participer les résidents et les entreprises locales à chaque projet et à consulter les communautés autochtones pour s'assurer que les droits et les intérêts des Autochtones et des traités sont pris en compte dans le processus décisionnel.

Les changements proposés soutiennent l'engagement du gouvernement à faire du transport public une alternative attrayante, abordable et peu stressante pour amener les gens là où ils veulent aller, quand ils veulent y aller.

Faits en bref

  • En avril 2019, la province a annoncé sa nouvelle vision sans précédent des transports, dont le coût est estimé à 28,5 milliards de dollars. Cela comprend quatre projets de transport en commun prioritaires : la toute nouvelle ligne Ontario, une extension du métro de Scarborough à trois arrêts, l’extension du métro Yonge North et l’extension Eglinton Crosstown vers l’ouest.
  • En juin 2019, l’Ontario a promulgué la Loi de 2019 pour un Ontario en mouvement afin de permettre la propriété provinciale des prolongements et des nouvelles lignes de métro prévues dans le nouveau plan de transport en commun en métro de l’Ontario pour la région du Grand Toronto (RGT).
  • La loi proposée comprend des mesures visant à rendre plus efficace la relocalisation des services publics, tels que le gaz ou l’électricité, en exigeant que leurs infrastructures soient déplacées dans un délai déterminé et introduit un processus structuré et cohérent pour engager et coordonner les travaux.

Document d’information

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Conduite et routes Gouvernement Voyage et loisirs